Le retour du groupe le plus bruyant du monde

MC5Ce n’est pas une blague… MC5 annonce que non seulement son premier nouvel album depuis 1972 va bientôt sortir, mais aussi qu’une tournée va débuter à Détroit dans la foulée. Pour mémoire la tonitruante formation de de Wayne Kramer est originaire de Lincoln Park située à 15 kilomètres de  « Motor-Town ».

MC5C’est historique… Un demi-siècle après le dernier album du MC5, le guitariste et cofondateur du groupe Wayne Kramer se dit prêt à « descendre dans la rue » une fois de plus. Un nouvel album du MC5 sortira en octobre, produit par Bob Ezrin (Alice Cooper, Pink Floyd) et dans lequel on retrouvera le batteur original du MC5, Dennis Thompson, ainsi que des invités comme Tom Morello (Rage Against the Machine), William Duvall (Alice in Chains) et le bassiste Don Was, originaire de Détroit. Pour mémoire le légendaire guitariste Fred  « Sonic » Smith qui avait épousé Patti Smith est décédé en 94 des suites d’un arrêt cardiaque. Kramer a annoncé le retour du MC5 aujourd’hui dans le cadre d’un vaste projet intitulé « We Are All MC5 », qui comprendra une série de concerts de printemps dont le coup d’envoi sera donné le 5 mai à l’El Club de Detroit – la salle de spectacle du sud-ouest de Detroit, juste à coté du quartier où Kramer a vécu durant son enfance.

MC5Le show de Detroit servira également à célébrer le sixième anniversaire d’El Club, situé au 4114 W. Vernor Highway. Kramer sera rejoint sur scène par le chanteur Brad Brooks, le batteur Stephen Perkins (Jane’s Addiction), la bassiste Vicki Randle (Mavis Staples) et le guitariste Stevie Salas (David Bowie). Kramer et Thompson sont les seuls originaux survivants de ce groupe de Detroit qui a émergé de Lincoln Park dans les années 60 avec une formation comprenant le chanteur Rob Tyner, le guitariste Fred Smith et le bassiste Michael Davis. Avec son son body-buildé et ses engagements politiques, le MC5 a séduit le grand public dès son tout premier disque « Kick Out the Jams », enregistré en direct au Grande Ballroom en 1968. Deux albums ont suivi avant la dissolution de la formation originale en 1972. Le redémarrage du MC5 intervient quatre ans après que Kramer ait dirigé un groupe de tournée baptisé MC50, qui a fait appel à un casting de stars pour marquer le 50e anniversaire de « Kick Out the Jams ». Le guitariste a déclaré mercredi dans un communiqué qu’il s’était lancé dans ce dernier projet pour faire face à sa frustration face à la présidence de Donald Trump et à la pandémie. « Au cours de la dernière décennie, j’en suis venu à réaliser combien la musique du MC5 demeurait plus nécessaire que jamais », a-t-il déclaré. « Il est définitivement grand temps d’écrire et d’enregistrer de nouvelles chansons et de transmettre le message d’un hard rock sans compromis aux fans du monde entier. » Deux singles de l’album sont attendus dans les semaines à venir : le nouveau « Heavy Lifting », avec Morello, Was, Brooks et Abe Laboriel Jr, ainsi qu’une reprise du morceau solo de Kramer « Edge of the Switchblade » de 1995.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.