Le « God Save the Queen » le plus cher du monde

God Save the QueenUn exemplaire rarissime du single « God Save the Queen » des Sex Pistols en vinyle s’est envolé aux enchères. Il compte parmi les (très) rares exemplaires sur le label A&M dont la quasi-totalité a été mise au pilon après que le label ait décidé de virer le groupe punk de son catalogue. Un biopic consacré au groupe est en cours…comme un docu-fiction à venir sur les Bee Gees.

Sex Pistols A&MRecord battu pour les commissaires-priseurs de Wessex Auction Rooms, à Westbrook Farm près de Chippenham vendredi dernier (1er novembre) avec un exemplaire ultra rare du « God Save the Queen »  des Pistols, qui s’est envolé à près de 15000€. Le disque avait été décrit comme « une superbe copie de l’un des disques les plus rares et les plus recherchés au monde ». Le 45 tours vinyle était dans sa rondelle marquée A&M, et dans sa pochette originale avec son autocollant A&M Records. » Le single avait été enregistré à l’origine pour A&M Records en 1977. Mais le label a viré groupe juste avant la sortie et donc la plupart des exemplaires avaient été détruits. « J’ai eu le privilège de vendre beaucoup de disques rares, mais c’est certainement le plus excitant de tous », a confié le commissaire-priseur en charge de la vente, « The Sex Pistols demeure à jamais le groupe punk le plus iconique, et peut-être aussi l’un des plus importants sur le plan culturel. C’est une chance pour un collectionneur de posséder un tel pan de l’histoire de la musique. »

Bee GeesAprès le succès incroyable remporté par les biopics « Bohemian Rhapsody » et « Rocketman », il a été annoncé qu’un film consacré à la carrière forcément anarchique des Sex Pistols était sur les rails avec la société de production Starlight Films aux manettes. Dans le même temps, on apprend également que Graham King qui justement avait produit « Bohemian Rhapsody » avec le succès que l’on connait s’était associé à Paramount pour lancer un nouveau docu-fiction cette fois consacré à l’épopée des frères Gibb, plus connus sous leur sobriquet de Bee Gees. Il faut se souvenir que la tragédie a frappé la famille après décès de leur jeune frère Andy, âgé de 30 ans en 1988. Puis Maurice Gibb est décédé en 2003, suivi de son jumeau Robin en 2012. Barry Gibb,  le survivant, avait été adoubé chevalier en 2018 et sa participation en 2017 sur la scène dite des  » légendes  » de Glastonbury avait été l’un des moments forts du fameux festival British.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.