LA REVANCHE D’UN NEW ORDER

RevengeVoici 31 ans dans BEST, GBD rencontrait à nouveau Peter Hook. Depuis un premier reportage sur les New Order filmés dans leur fief de Manchester en 1987, il avait appris à apprécier l’humour corrosif du fameux bassiste, un humour qui ne s’était pas érodé avec sa nouvelle aventure Revenge pour palier à la mise en sommeil de New Order et à la formation d’Electronic par son complice Bernard « Barney » Sumner avec Johnny Marr. Flashback…

Revenge

Peter Hook by Jen-Yves Legras

Ce soir de février 1990, à la Locomotive, Paris, c’était son tout premier concert ever avec sa toute nouvelle formation Revenge. Cependant, Peter Hook était loin d’être un novice. Héros de la scène New Wave de Manchester au sein du mythique Joy Division, puis rock star résolument underground avec New Order ( Voir sur Gonzomusic   https://gonzomusic.fr/new-order-le-groupe-souterrain-le-plus-lumineux-du-monde.html et aussi   https://gonzomusic.fr/?s=New+Order ), le fameux bassiste barbu avait déjà bien des kilomètres au compteur sonic. Mais avec Revenge, Peter tenait sa revanche. Barney avait mis leur New Order en stand-by pour s’en aller batifoler avec l’ex- Smith Johnny Marr dans Electronic, Hook serait désormais hooked on revenge… ( accro à sa revanche) en sortant son album avant celui de son opposant… ce qui ne les empêche pourtant pas de publier l’hymne de la World Cup l’excellent « World In Motion ».  D’ailleurs, deux ans plus tard et un seul album de chaque côté « One True Passion » pour Revenge et l’éponyme « Electronic », balle au centre, tel le Phénix renaissant de ses flammes, New Order reprendra du service. Mais vous l’aurez compris, c’est encore une autre histoire du rock !

Publié dans le numéro 250 de BEST sous le titre :

 

L‘ORDRE DU JOURRevenge

 

Groupe phare, groupe à part, groupe novateur, groupe décalé, groupe blessé dans l’auto-crucifixion de son premier chanteur, groupe clair-obscur. New Order a toujours osé expérimenter pour demeurer « le groupe underground le plus célèbre du monde ». Mais aujourd’hui, tandis que se profile Revenge, la nouvelle formation solo du bassiste Peter Hook, on est en droit de se demander si New Order conserve, malgré vents et marées, une existence matérielle. Look krypto-viking, barbe blonde et cheveux longs noués, notre chanteur-bassiste n’a pas perdu son franc rire mancunien. Cela vaut d’ailleurs mieux pour moi car par distraction j’ai laissé mon walkman recorder sur le bouton « pause ». Peter se marre lorsque je suis forcé de lui poser une seconde fois les mêmes questions. Hooked on Hook… et cette fois, c’est pour de vrai.

« Alors, New Order ou pas New Order, telle est la question ?

 New Order demeure encore en activité, même si pour I’instant il est hors de question que le groupe se remette à faire des concerts. En fait, les carrières solos et New Order restent en parallèle en souhaitant que cela reste vivable. Pour moi, Revenge va me permettre de réaliser tout ce que j’ai dû négliger avec New Order. Je veux jouer plus souvent et tourner sans arrêt parce qu’à la base j’adore jouer et voyager, c’est toute ma vie. Je sais très exactement ce que je veux et cela ne se résume pas à promouvoir un disque. New Order s’est laissé coincer dans cette fichue routine de promo de disques et je n’ai aucune envie de cela. Par rapport à cette tournée Revenge, on m’a dit : « tu ne devrais pas faire de concerts tant que l‘album n’est pas sorti » : mais avec Joy Division on a fait des tonnes de concerts sans I‘ombre d‘un vinyle dans les bacs. Si on se lance chacun dans de tels projets solos, c’est sans doute qu’on avait un peu tous l’impression de devoir lâcher du lest par rapport à nos convictions pour que ça passe dans New Order. Alors chacun de notre coté on s‘est mis à rêver d’un contrôle artistique total à titre expérimental. 

New Order prépare pourtant un nouveau 45 tours?

Barney New Order

Barney New Order

C’est vrai, fin février nous devrions sortir un drôle de single pour la coupe du monde, un thème qui sera utilisé par les TV du monde entier pour leur diffusion des matchs de foot. Mais même si ce projet n’aboutit pas, nous avons prévu de sortir un 45 tours à cette date. Mais on n’a pas encore résolu tous les problèmes posés par cette histoire de foot. On hésite entre I‘instrumental avec un chœurs de footballeurs ou des comédiens, en tout cas cela promet d’être drôle. 

Premier concert à la Loco, te souviens-tu de ta toute première scène avec ton tout premier groupe ?

J’ai oublié la date, mais c‘était avec Joy Division en première partie des Buzzcocks (le 29 mai 1977 à l’Electric Circus de Manchester… mais sous le nom de Warsaw: NDR). Le gig a duré une vingtaine de minutes et si je n’ai pas oublié ce qui s‘est passé avant et après, je n’ai aucun souvenir du show. J’espère que ce sera différent avec Revenge même si je n’ai pas du tout I’habitude de chanter. Objectivement c’est très dur et ma basse me manque vraiment. Car pour chanter et jouer en même temps je joues moins en me concentrant uniquement les parties hautes. 

Tu vas enfin pouvoir regarder le public dans les yeux contrairement à ton collègue Barney.

J‘ai toujours regardé le public dans les yeux. Par contre, ce qui m’a toujours fasciné avec Bernard c’est qu’il ne voit jamais les spectateurs. Parfois je lui dis : « Hé t’as vu la grosse au premier rang ? Ou ce mec qui s‘est évanoui à tes pieds ? ». Et invariablement, il me répond : « Non ». Si un type le menaçait avec une mitraillette et qu’ils se mettait à tirer, il ne le remarquerait même pas. 

La musique de Revenge ressemble Revengeétrangement à du New Order.

Les gens savent ce que j’ai dans les tripes, normal que cette musique ne soit pas si différente de celle de New Order. Tu crois que les gens ce soir s‘attendent à un gig de heavy metal ? Alors ils ne seront pas surpris de notre air de famille avec New Order, on ne renie pas son éducation. 

New Order est une éducation ?

 Bien entendu et pour tous. Même pour toi, je présume qui a osé croire en notre sens de l‘humour lors de notre première rencontre. »

Baptisé « One True Passion », l’album de Revenge a justement été enregistré au studio perso de Peter le Sweet Sixteen, & Rochdale, cette banlieue grise de Manchester où New Order avait accordé sa toute première interview à BEST. Soirée Hacienda à la Locomotive en télé-transmission spatiale du club de New Order à Manchester et Hook et ses boys investissent la scène. Penché sur sa basse, Peter nous regarde droit dans les yeux. Et si sa voix chevrote un peu, nous saurons lui pardonner. Toute toute première fois, Peter Hook n’est pas encore rouvé sa vitesse de croisière. Mais Revenge joue à fond le jeu de l’émotion pour nous donner la sensation d’assister à une naissance. Cet instant émouvant vaut bien quelques vagues planteries. Peter le revanchard n’a pas dit son dernier mot.

Publié dans le numéro 250 de BEST daté de mars 1990

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.