La polémique Polnareff

Partager

 

Polnareff 

Malade or not malade ? Après l’annulation des deux derniers concerts de sa tournée à Nantes et Paris, Polnareff serait-il, à l’instar du « malade imaginaire » de Molière, un valide qui s’ignore, voire un simulateur? C’est en tout cas l’hypothèse formulée ce week-end par le JDD après avoir enquêté sur le chanteur aux lunettes sombres et à la chevelure ébouriffée.

 

PolnareffL’hospitalisation de Michel Polnareff à l’hôpital américain de Neuilly cacherait elle «  un imbroglio personnel,un litige financier et une intox médiatique » interroge le Journal du Dimanche. L’hebdomadaire, après une minutieuse enquête, a remonté le fil des évènements qui ont précédé cette alerte médicale où Polna se serait retrouvé (dixit son médecin Philippe ) «  victime d’une grave embolie pulmonaire » et «  entre la vie et la mort ». Selon le JDD, cette hypothèse médicale serait très largement exagérée. Remontant l’emploi du temps du chanteur, le journal note un certain nombre d’incohérences dans le déroulement des événements. Polna aurait été aperçu au restaurant, puis au bar de son hôtel, le Peninsula, en train de descendre des cocktails- laissant une note de 362€ tout de même- au moment où il aurait du logiquement se retrouver déjà lourdement touché par la maladie.

Un rétablissement spectaculaire

Polnareff

 

Et tandis qu’à la Salle Pleyel où il devait se produire, les spectateurs se cassent le nez, Polna se serait rendu au restaurant avec son attaché de presse. Or ces deux concerts annulés ont une lourde incidence financière, près d’un demi-million d’euros pour le producteur Gilbert Coulier. Dans la foulée, Polnareff  se rend à l’hôpital américain de Neuilly  où il est admis le samedi 3 décembre. Cependant détail troublant, le chanteur serait arrivé à 15h 06 dans l’établissement hospitalier…sauf que le Docteur Siou alerte la presse sur la grave embolie pulmonaire dont soufre le chanteur…dés 14h 55…soit avant de l’avoir examiné ! Les premiers communiqués sont carrément alarmistes, les fans prient déjà pour notre Polna national, sauf que quelques heures plus tard toujours selon Siou on évoque un « rétablissement spectaculaire ». Ruse de Siou …or not, la polémique ne cesse d’enfler, surtout avec un Polnareff qui nous a habitués à des annonces trop souvent jamais suivies d’effets, concernant notamment la sortie hypothétique d’un « nouvel album » qui ne se concrétise jamais. On songe bien entendu à la pièce de Molière : « Toute l’excellence de leur art consiste en un pompeux galimatias, en un spécieux babil qui vous donne des mots pour des raisons et des promesses pour des effets », déclare Argan, le malade imaginaire. Une nouvelle carrière au théâtre peut-être s’ouvre pour Michel Polnareff ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *