Kodak Black tabassé menotté par sept gardiens de prison

K BlackKodak Black a été brutalement passé à tabac par plusieurs gardiens de prison alors qu’il était menotté, selon un message publié sur son compte Instagram Le rapper de 22 ans, de son vrai nom Bill Kapri, purge actuellement une peine de trois ans au pénitencier de Big Sandy, dans le Kentucky. L’avocat du natif de Floride demande au ministère américain de la Justice qu’une enquête soit ouverte.

Kodak BlackSelon le poste publié sur son Instagram, Kodak s’est vu interdire de passer des appels téléphoniques ou de recevoir des visites pendant six mois, en guise de punition pour s’être battu. Des codétenus du pénitencier de Big Sandy ont informé l’entourage de Kodak qu’il aurait été victime d’une agression apparente en prison, qui s’est produite vendredi dernier (1er mai).

« Nous venons d’avoir des nouvelles de nos codétenus à Max. Penitentiary Big Sandy KY », peut-on lire dans le post de l’Instagram. « En ce qui concerne le traitement @kodakblack. Il n’a pas pu appeler lui-même, car il n’a plus le droit de téléphoner ou de recevoir des visites pendant 6 mois en guise de punition. Vendredi dernier, il a été sévèrement tabassé alors qu’il était menotté, par 7 gardes à Big Sandy. Ils l’ont frappé à la tête à plusieurs reprises avec un objet en métal, puis un des gardes lui a donné une tape sur les parties génitales et lui a dit : « Tu n’es plus un gangster maintenant, tu vas avoir besoin de plus grosses couilles pour survivre ». L’avocat de Kodak, Bradford Cohen, va demander qu’une « enquête complète » soit ouverte au Département américain de la justice et au FBI. Pour mémoire , le rapper avait été arrêté avant son show au Rolling Loud Festival de Miami et condamné à quatre ans de prison, car une arme lui appartenant avait été retrouvée sur une scène de fusillade à Pompano Beach. Il avait plaidé coupable pour alléger sa peine.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.