INDOCHINE « Singles Collection 1981-2001 »

indochinePour célébrer ses 40 ans, Indochine a re-mixé tous ses singles depuis 1981 en amont de son « Central Tour » à venir, tournée annoncée dans les cinq plus grands stades de France en 2021. Pour cette mini tournée hors norme, le groupe avait déjà lancé en septembre sa “Singles Collection (2001-2021)” une première compilation où il dévoilait un single inédit « Nos Célébrations ». Voici aujourd’hui, la sortie attendue du second volume doctement analysé par Jean-Christophe Mary.

IndochinePar Jean-Christophe MARY

 

Après des débuts snobés par la presse spécialisée ( sauf BEST, voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/?s=Indochine  ), moqués dans un sketch des Inconnus, ils ont connu le succès et la traversée du désert dans les années 1990, après le décès de Stéphane, le frère jumeau de Nicolas Sirkis, Indochine a survécu avant de renouer avec le succès. Aujourd’hui, le plus vieux groupe pop rock français continue d’occuper la scène médiatique avec une forme et une vitalité étonnante. Le succès de leurs derniers shows donnés à Bercy en 2018 l’atteste haut la main. Depuis les débuts marqués par le méga hit « l’Aventurier », Indochine aura régulièrement alimente la « bande-son » des années des 80’s, 90’s et 2000. Si le premier volet explorait la période des année 2001 2021 ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/indochine-singles-collection-2001-2021.html  ), « Singles Collection (1981-2001) » offre un bel aperçu de leurs débuts. On retrouve ici les chansons incontournables issues du tout premier mini album « L’Aventurier » (1982) » (Dizzidence Politik, L’Aventurier ), celles extraites du suivant « Le Péril Jaune » (1983) (Miss Paramount, Kao-Bang) sans oublier  « 3 » qui lui aligne tube sur tube « Canary Bay », « 3e Sexe », « Trois Nuits par Semaine », « Tes Yeux Noirs », « A l’Assaut (Des Ombres sur l’O) ». Les néophytes découvriront des titres méconnus mais adulés des fans comme « Stef II », « Atomic Sky » issu de l’album « Dancetaria » (1999), mais aussi des brûlots comme « Savoure le Rouge », « Kissing my Song » extraits de « Un Jour dans notre Vie » (1993) ou encore des compositions dream pop « Drugstar », ou rock shoegaze « Satellite « publiés sur « Wax » (1996) . Pour que les morceaux puissent avoir même la dynamique, les singles ont été re-mastérisés par Mick Guzauski (l’ingénieur du son qui a travaillé sur « Random Access Memory » des Daft Punk). Le résultat est une véritable claque auditive, tant les titres sont mixés puissamment, à en faire trembler les basses.

 

IndochineAu total, 24 chansons, qui rendent compte de l’énergie mise en avant par ces guitares aux multiples sons et effets (flanger, delay, compression), par cette section basse batterie soudée sur laquelle survole la voix de Nicola Sirkis, totalement envoûtante. On suit les multiples évolutions du groupe : de la variété pop new wave des débuts à une pop rock glam nerveuse devenue aujourd’hui plus élégante et raffinée. A noter de magnifiques relectures juste piano voix du « Baiser, Punishment Parkn Tes Yeux Noirs, l’Aventurier » et une version « 3e Sexe » en duo avec Christine and The Queen. Disponible en coffret 3 CD (Standard et Deluxe), Vinyles, K7, Box Collector et Box Collector Intégrale, l’objet propose un livret noir et blanc avec des clichés d’adolescents au look punk-gothique qui se veut être un hommage aux débuts du groupe en 2001. Un beau témoignage de la longévité exceptionnelle d’Indochine.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.