INDOCHINE : « Au Zénith »

Partager

 

indochine 

Voici 30 ans (ou presque) dans BEST, GBD documentait le tout premier double LP live d’Indochine capturé durant quatre concerts donnés en mars 1986. Faut- il le rappeler, à l’époque, la formation des jumeaux Nicola et Stéphane était un phénomène qui dépassait très largement les frontières de l’Hexagone. Ce disque en public reflète donc toute la ferveur démontrée par les fans du groupe conçu justement en retour comme un profond acte de foi du culte Indo.Flash-back !

 

Indochine au ZenithEn un peu moins de quatre ans, les quatre d’Indochine ont su imposer leur style pour se hisser au sommet des groupes Français. Ce double live est donc une sorte de « Best of… » des trois premiers albums de la formation de la région parisienne : « L’aventurier » (82), « Le péril jaune » (83) et « 3 » (85). Bon j’avoue je m’étais à l’époque montré quelque peu taquin, m’amusant à mixer et à remixer les textes des chansons de l’album pour composer cette « chronique idéale » d’Indo. 30 ans plus tard, cela me fait toujours autant marrer. Enjoy !

 

Publié dans le numéro 221 de BEST

 

Amis du « Troisième Sexe» bonsoir chez vous. Voici l’ultime carte postale qui vous manquait avant la rentrée. Souvenez-trous de ces concerts lorsqu’lndo montait au Zenith…

« C’est à Canary Bay Où …Où… Partis pour explorer une forêt vierge ils aperçurent les ombres sur I’O. Dans le port cette nuit-là elle décidait de sa première fois. Corps à corps pour cœur à cœur, partis explorer une forêt vierge, ils voyaient le jour impérial. Et ils se sont poursuivis toute la nuit. Sur le quai, ils activent. Écoutez-les ils n’ont pas dit leur dernier mot sur I’O. « Dos griffé toi tu me plais », lui dit-elle. Mais je suis avec elle et moi je ne le crois pas. Non ! Non ! Elle m’a pincé les bras; la petite fille est une guerrière, elle joue à ce qu’il ne faut pas faire. Dans mes bras elle voit son corps qui se réveille. Elle arrachait tous les vêtements par quelques gestes élégants. Dans la nuit le va et vient c’est son corps contre mon corps, c’est nos corps qui s’enchaînent. Atti/attiré-Beau beau beauté. Adam et Eve en train de jouer. Elle a brisé la fleur sacrée en jouissant du grand secret. Passé le cap de l’ouragan, elle caressa en douceur. Toutes les journées dépensées en jeux fripons, elle vendit son corps dans la chambre au pied du fleuve. On se reverra tous les jours. Dès notre retour. -» (lndochine)

Energique, sensuel, fripon, synthétique, romantique, speedant, érotique, fort en émotion, claquant comme un smack, lndo Live, c’est comme la première fois.

Publié dans le numéro 221 de BEST daté de décembre 1986

BEST 221 small

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *