Hillary enrôle Jay Z et Beyonce dans sa campagne

Partager

hillary-jay-et-be

 

Hier soir à Cleveland, Ohio, Hillary était particulièrement bien entourée sur la scène de « the Q » ( The Quicken Loans Arena) : Jay Z et Beyonce étaient au rendez-vous en fidèles supporters démocrates, mais également Chance the Rapper et Big Sean. À quand un disque de rap pour Hillary, lorsqu’on peut voir la candidate Démocrate déclamer les rimes bien senties de Jay Z ?

 

hillary-jay-et-beFace à 20.000 spectateurs, hier soir à Cleveland Hillary Clinton, était aussi à l’aise sur scène que le couple le plus fameux du rap : Beyoncé Knowles et Jay Z qui l’accompagnait. À moins d’une semaine de la date fatidique des élections, les stars du rap ont voulu montrer leur soutien à la première femme candidate de l’histoire du pays. Ce concert annoncé depuis une semaine devait avoir seulement Jay Z pour tête d’affiche, la venue de sa tendre, Beyonce était donc une excellente surprise pour le public de « The Q ». « Je veux que ma fille grandisse en voyant une femme diriger notre pays pour qu’elle sache bien que ses ambitions sont sans limites. » a lancé Beyonce à la foule, « Et c’est bien pour cette raison que « je suis avec elle ( I’m with her, slogan officiel de la campagne de Clinton). Nous devons penser au futur de nos fils, de nos filles et voter pour quelqu’un qui va se préoccuper d’eux autant que nous, alors si vous vous sentez prêts à voter pour le camp de la liberté, faites un maximum de bruit. » Et après cette introduction, Hillary est apparue sur scène juste après un duo Jay Z/Beyonce. Citant les phrases que Shawn Carter avait prononcé face à Barack Obama, elle s’est exclamée : «  Jay avait affirmé ces quelques mots mémorables : Rosa Parks s’est assise pour que Martin Luther King puisse marcher (référence à  « the million man march » de Washington : NDR). Et Martin Luther a marché pour que Barack puisse (con)courir (jeu de mot sur les deux sens de « ran » courir et aussi se présenter à une élection : NDR). Et Barack a (con)couru pour que tous les enfants puissent voler. ».

Cet autre mec-là ne peut pas devenir mon Présidenthillary-jay-et-be

À aucun moment, le nom de Trump n’a résonné, Jay Z faisant simplement référence à « l’autre mec » : « Cet autre mec-là ne peut pas devenir mon Président, car à force de nous diviser, il nous affaiblit, or nous sommes plus fort ensemble (second slogan de la campagne Clinton « Stronger together »), alors, sans plus tarder, je veux vous présenter la prochaine Présidente des États-Unis d’Amérique, madame Hillary Clinton. ». Chance the Rapper et Big Sean, ont également publiquement affirmé leur soutien à Clinton. L’autre « type », seul sur scène, en meeting dans un bled de Pennsylvanie a encore raillé son adversaire : « Nous sommes si nombreux ce soir, et pour info je n’ai pas eu besoin de venir accompagné de J-Lo (Jennifer Lopez a publiquement apporté son soutien à Hillary Clinton la semaine dernière) ou Jay Z. Je suis là tout seul. Juste moi. Pas de guitare. Pas de piano. Pas de rien du tout. ». Sûr que, vu le nombre d’artistes qui lui interdisent d’utiliser sa musique, on ne risque guère de voir des stars des charts venir publiquement adouber ce candidat populiste, qui surfe sur le racisme et la polémique. On croise les doigts pour Hillary et on retient notre souffle jusqu’à mercredi matin.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *