HANNA

hannaÀ mi-chemin entre la jeune héroïne du film « Leon » et celle de « Nikita », la jeune HANNA, elle-même adaptée du film du même titre sorti en 2011, est une totale bad girl assassin expérimentée, qui dégomme ses poursuivants de la CIA comme un vrai Liam Neeson au féminin et sans jamais faire de quartiers. Ça tire, ça défouraille et nul ne résiste à super-nana HANNA. Diffusée sur la chaine Amazon Video, pour le moment seul le pilote d’HANNA est disponible, la série dans son intégralité le sera le 29 mars prochain.

hannaTout commence en Roumanie en 2003. Un homme s’introduit dans un complexe médical, vole une combinaison et son badge de service, passe la sécurité et pénètre dans les locaux. Là, dans une nurserie, il vole un bébé choisi parmi des dizaines d’autres. Deux gardes essayent de le chopper, il en étrangle un et balance l’autre dans le feu comme si c’était un fagot de bois. Pourchassé par des clebs on lui tire dessus, mais parvient à s’échapper et retrouve une jeune femme qui prend le bébé. Ils s’échappent en voiture de justesse. Le lendemain, rattrapés dans le motel ou ils se planquent, ils s’échappent à nouveau. Mais la femme qui dirige les opérations s’acharne. Course poursuite, hélico, mitraillage…HANNA n’est pas avare d’action. Hélas, seuls le père et son bébé parviennent finalement à fuir leurs poursuivants dans la forêt enneigée. Il est particulièrement entrainé à survivre. Et va le prouver.

Quinze ans plus tard, et toujours dans une forêt enneigée, le bébé a grandi. C’est désormais une jeune fille et elle chasse dans un  sublime paysage de montagne …mais se fait aussi chasser…par son père qui l’entraine inlassablement  à être une killeuse. Lutte, tir, baston, stages de survie … Là ça devient carrément « Léon ». Mais aussi « Jeremiah Johnson » ou plus proche de nous « The Revenant ». Bon, en fait, HANNA est surtout une adaptation télé de… « Hanna », le film de Joe Wright, sorti en 2011, avec Eric Bana dans le rôle du père et la jeune actrice irlandaise Saoirse Ronan dans le rôle-titre.  Dans l’adaptation TV elle est incarnée par Eseme Creed-Miles, agée seulement de 18 ans, tandis que dad Erik est joué par l’excellent Joel Kinner, révélé par son interprétation fulgurante de Takeshi Kovacs dans ALTERED CARBON ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/altered-carbon.html )

HANNA vit seule avec lui, sans doute en Pologne, au milieu de la foret,  carrément dans une grotte. Aucun contact avec l’extérieur. Sauf un avion parfois dans le ciel. Et ce jour où elle croise un garçon dans la forêt. Sinon c’est huis clos avec papa et une vie de petite sauvageonne qui n’a jamais envoyé le moindre texto de sa vie. Et qui mange de la viande matin midi et soir, car pas poss’ de faire pousser des légumes sous la neige. Gasp ! Finalement, la gamine comprend qu’une super-méchante a liquidé sa mère et que tout son entrainement ne vise qu’a une chose : foncer la dégommer coute que coute. Or justement la super-méchante est toujours en activité, bosse toujours pour la CIA et elle n’a pas oublié Erik…au point de le retrouver. Mais Erik et fifille parviennent à nouveau à s’échapper, mais séparément. Notre Mowgli en jupons, qui n’a jamais vu un ordi de sa vie et qui n’a jamais quitté sa forêt, est censé retrouver papa dans une ville d’Europe qu’elle ne connait pas et dont elle ne parle sans doute pas la langue. Life is complicated. Costaud le scénario ;). Bon, tout ce qu’on peut souhaiter à HANNA c’est une jolie cascade de rebondissements pour tenir jusqu’au dernier épisode de la série, car pour le moment, ce n’est pas gagné.

 

Diffusée sur Amazon Prime Video à partir du 29 mars prochain

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.