Grâce au BDS Nick Cave joue aujourd’hui en Israël 

Partager

 

Nick-Cave 

Parfois, tant va la cruche à l’eau qu’elle finit pas se casser : à force de tenter de vouloir imposer aux artistes le « Boycott Désinvestissement Sanction » à l’égard d’Israël, on obtient l’effet inverse. C’est justement ce qui s’est produit avec Nick Cave, lassé des pressions de Brian Eno, Roger Waters et consorts pour forcer les artistes à boycotter l’État Hébreu, il a décidé du coup de venir jouer ce soir, en Israël, à la Menorah Arena de Tel Aviv. Il s’en est expliqué au cours d’une conférence de presse.

 

Nick-CaveC’est hier, dimanche, que Nick cave s’est exprimé, accusant le mouvement de boycott anti israélien de se livrer à une intolérable pression sur les musiciens et qu’en l’occurrence il défendrait une position « de principe » en allant jouer en Israël. « Brian Eno voici déjà plusieurs années avait tenté de me forcer à signer une pétition en faveur du boycott », a expliqué le poète-rock australien, « De manière intuitive, je ne voulais pas m’associer à ce mouvement quelque chose me dérangeait dans leur démarche d’ostracisation ». Nick Cave a alors expliqué « qu’au contraire le fait de refuser de jouer en Israël était un acte de lâcheté et que par conséquent il avait décidé de rajouter des dates dans ce pays au cours de sa tournée mondiale. « En fin de compte, il existe deux raisons pourquoi j’y vais. La première c’est que j’aime Israël et le peuple d’Israël. La seconde c’est que je veux par principe m’élever contre quiconque chercherait à censurer ou forcer au silence les musiciens. Alors effectivement, vous pouvez dire que le BDS m’a poussé à venir jouer en Israël. ». Bref si Nick Cave se produit à Tel-Aviv ce soir ce sera bien grâce à  Eno, Waters et consorts…et à leur BDS. On dit merci qui ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *