ENFIN….le retour des Bananes

Partager

 

Bananarama 

Alors qu’on nous assène le coup de masse du come-back des pouffes et fades Spice Girls, enfin une vraie good news : les Bananarama se reforment pour une tournée et c’est incontestablement la nouvelle la plus cool du jour…. « I Heard a Rumor », comme on disait alors, mais pour de vrai.

 

BananaramaRetour vers le futur des Bananarama…il était une fois au crépuscule des 70’s un trio de copines originaires de Bristol, qui surfent sur la vague punk, propulsées par  leur charme indéniable. Très vite, elles parviennent à faire des chœurs sur quelques LP. Steve Jones et McLaren ont alors le béguin pour le trio au point de produire une demo qui leur permet de signer chez Decca, qui devient très vite London records. Mais c’est la rencontre avec l’ex Specials et désormais Fun Boy Three qui va satelliser la carrière de Sara Dallin, Karen Woodward et Siobhan Fahey. Elles vocalisent sur deux titres de leur LP éponyme de 82 « Really Saying Something » et « It Ain’t What You Do » et soudain les  Banaramama deviennent les petites chéries de l’Angleterre. Avec leur reprise pop aérienne de « Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye »  ( un hit de 1969 signé Steam) puis l’irrésistible « Robert De Niro’s Waiting », l’insouciant « Cruel Summer » et le boosté « Shy Boy », leur premier 33 tours fait un tabac. Sauf que…nos trois Bananes sont des cossardes et des fêtardes invétérées, plus occupées à se défoncer, picoler et faire la fête qu’assurer la promo. Et c’était pourtant cool dans ce temps-là. Pour avoir tenté en vain de les interviewer pour BEST un nombre certain de fois, je peux en attester : Sara, Karen et Siobhan ont scrupuleusement planté tous les rendez-vous…au point que c’était devenu une blague avec les filles de London Records.

« I Heard A Rumor »

Bananarama

Après deux LP, mes Bananarama tombent sous la coupe des Stock, Aitken et Waterman qui produisent de la pop à la chaine. Le trio à l’intelligence de leur faire reprendre le « Venus » des Shocking Blue et c’est un carton planétaire. Même combat avec « I Heard A Rumor » et « Love At The First Degree ». Mais entre temps, Siobhan a rencontré l’amour avec l’Eurythmics Dave Stewart et, sans doute aussi lassée par la tournure franchement commerciale prise par le trio, elle plaque les Bananes en 1988. Elle tente l’aventure sombre Shakespears Sister, tandis que les deux autres continuaient sans elle, la remplaçant tout simplement par une autre fille. Mais la magie n’opère plus chez les Bananarama qui ne font qu’enchainer les « Best of… » de leurs succès passés. Pourtant près de trente ans après leur split de 88, le groupe semble devoir reprendre du service puisque Siobhan a accepté de regagner le bercail pour une tournée anglaise. Par conséquent, youpee…les Bananarama se reforment c’est officiel et c’est ce que les trois filles viennent de confier à la presse anglaise dans un pub où les médias avaient été conviés. La tournée démarre le 12 novembre au SEC de Glasgow. No news à cette heure d’une tournée européenne.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *