Daltrey en pétard…contre les pétards.

Partager

 

The Who live 2015

Mercredi dernier, au Nassau Coliseum de New York où les Who étaient en concert pour leur tournée des « 50 ans », le show a bien failli s’arrêter pour une odeur de « tabac pas frais »

 

DaltreyPlanqué parmi les 17.000 spectateurs entassés dans l’immense arène du Nassau Veterans Memorial Coliseum, un petit malin avait cru bon de s’allumer un petit spliff histoire de se faire buzzer le cerveau. Erreur ! C’était sans compter sur le flair de fox-terrier du vocaliste des Who. Le chanteur âgé de 71 ans s’est soudain arrêté menaçant de cesser le show si le fumeur invétéré n’ arrêtait pas immédiatement sa fumeuse activité. Carrément. On se souvient que Lou Reed, par exemple, fut un des premiers à interdire la clope dans les salles où il se trouvait. Mais les joints ? Où serait le « sex drugs and rock & roll »…sans les drugs ? Pourtant Daltrey s’est entêté, expliquant qu’il était allergique à toutes sortes de fumées qui affectaient gravement ses qualités vocales. « Si tu ne cesses pas, le show s’arrête là. C’est ton choix » a t’il lancé vers la foule…pressée de voir les Who reprendre leur concert qui s’est alors mis à scander « avale le ». De son coté, Pete Townshend avait une autre idée…plus imagée… « Qu’il se le mette dans le cul, ça ira plus vite ». Un fan a capturé ce rare moment d’anthologie et l’a posté sur le web. On se doute que le fumeur s’est exécuté fissa.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *