Chic alors…Nile Rogers revient !

Partager

Nile-Rodgers_2373115c

Tout retourné par le futur après son stage chez Daft Punk, Nile Rogers annonce qu’il a officiellement re-signé un contrat avec Warner pour produire un nouvel album de Chic.

nile rogersCela faisait plus de vingt ans que le groupe de Nile Rogers n’était plus en activité. Le dernier album, « Chic-ism » avait été publié en 92, lorsque Nile avait reformé Chic avec son alter ego, le bassiste Bernard Edwards. Hélas ce dernier est décédé au cours d’une tournée au Japon quatre ans plus tard. S’il n’a jamais lâché sa guitare, Rogers n’avait sans doute plus le courage de continuer sans son pote de toujours. Mais ses récentes activités multiples lui ont sans doute redonné gout à la vie de groupe. Car en plus de ses apparitions remarquées sur « Random Access Memory » comme sur le dernier disque de Daho, on peut dire qu’il n’a pas chômé puisque sa guitare et son groove se retrouvent sur les récents albums de Duran Duran, Avicii ou Sam Smith. Au crépuscule des 70’s, Chic avait su apporter un son neuf et une multitude de hits dont l’imparable « Le Freak » et le festif « Good Times » avant de mettre sa guitare au service des autres. Diana Ross et David Bowie ont ainsi fait pleuvoir grâce à lui plus de disques d’or qu’ils n’en avaient jamais vu au long de leur carrière. Nile Rogers a su inventer sa propre fusion musicale en mêlant le rock et le funk, une recette qu’un autre Roger, Prince Roger Nelson appliquera également, mais à sa propre sauce. Lorsque je l’ai rencontré pour la première fois, c’était l’été 81 à New York lorsque Chic était au Power Station en train d’enregistrer « Take It Off » son 5éme LP. Nile se plaignait déjà du racisme en cours dans le showbiz qui interdisait de fait aux noirs de faire du rock. Lorsque ce nouvel album sortira en juin prochain, je publierai à nouveau cette interview sortie à l’époque dans Best. Un des 33 tours solos de Nile était intitulé « Adventures in the Land of Good Groove », c’est ainsi qu’il a choisi de baptiser sa toute nouvelle boite de prod « Land of Good Groove ». Le guitariste a signé un contrat au long cours pour plusieurs albums sur Warner, label historique de Chic avec une vieille connaissance Michael « Mo » Ostin avec lequel il avait déjà collaboré jadis pour l’album qui a révélé Madonna « Like a Virgin » dont Nile est co-producteur. C’est dire si l’on attend le mois de juin avec impatience…d’autant qu’un premier single devrait venir nous mettre l’eau à la bouche dés mars prochain.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *