Back to 1966 avec le 2éme classe Poivre

Partager

 

Il est fort ce Dufaure ;)

Il est fort ce Dufaure 😉

 IL EST DE RETOUR…vous connaissiez déjà le SGT Pepper des Beatles, il faudra désormais compter avec son alter-ego parisien, le 2éme classe Poivre alias Eric « I never can stop » Dufaure, alias Private Pepper. Car, après le succès de son « Back to 65 » l’an passé, cet ex-boss de la SACEM (brillamment) reconverti saltimbanque, nous propose mercredi prochain 21 décembre à la Bellevilloise (19-21 rue Boyer 75020) de remonter le temps 50 ans en arrière pour nous interpréter avec ses (nombreux) amis le florilège ultime des hits les plus cruciaux de l’année 1966.

 

BACKIN1966FLYERJ’avais déjà consacré un Gonzo-portrait l’an passé à l’ami Eric, car sa mutation extrême de cadre supérieur du showbiz en artiste qui met ses tripes sur la table m’avait particulièrement ému. ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/private-pepper-le-petit-frere-du-sgt-poivre.html). Et aujourd’hui, Private Pepper nous offre une belle téléportation 50 ans en arrière pour revenir jusqu’à l’année 1966. Avec Pierre « shabada shabada shabada » Barouh comme invité de marque – « Un homme et une femme est sorti cette année-là-, Private Pepper a convié une armada de jeunes talents pour interpréter les hits dorés, français et anglo-saxons, publiés cette année 66 et sélectionnés avec amour par un « panel de sages » rock-critics blanchis sous le harnais, (Valli, Gérard Bar-David, François Bensignor, Philippe Barbot, Bertrand Dicale, Rémi Bouton, Alain Gardinier, Olivier Cachin, J.P. Pasqualini, François Armanet, Emmanuel Tellier, Richard Adaridi, François Jouffa, Pierre Mikailoff, Yann Plougastel, Didier Saltron, Victor Hache, Gille Médioni, Ludovic Perrin, Christian Eudeline, Carlos Gomez ). C’est ainsi que la sublime « God Only Knows » des Beach Boys est arrivée en tête suivie par « Eleanor Rigby » des Beatles. Puis en 3 la radieuse « Sunny Afternoon » des Kinks, en 4 re-les Beach Boys avec leur « Good Vibrations » puis Jimi Hendrix avec « Hey Joe », « Paint It Black » des Stones etc…Chaque critique rock a rédigé quelques lignes pour défendre sa chanson préférée dans le programme de la soirée.

#British invasion

KINKS

 

Le 2éme classe Poivre ( Eric Dufaure) et petit frère du grand Sgt Pepper sera également sur scène pour entonner quelques perles emblématiques de cette année 1966. Voici d’ailleurs mon petit texte évoquant tout le soleil British du « Sunny Afternoon » des Kinks :

#England. #Swinging London. #Almost-Beatles. #Pop. #Triumph TR3. #Rule Britannia. #Cockney. #Mod. #Dandy aristocracy. #Chelsea. #Harold Wilson. #Summertime song. #Sun. #Dope. #MG. #Lovers. #Drunk. #Dream. #66. #Bentley. #Commonwealth. #Piano. #Hit. #Rover. #Ray Davies. #Misfits. #Waterloo sunset. #Kings Road. #North London. #BBC. #Muswell Hills. #Sunbean. #British invasion. #The Saint. #Dedicated follower of fashion. #Morris Minor. #Common people. #Carnaby Street. #Rule Britannia. #Working-class heroes. #Lads. #Pure. #Jaguar E type. #Pubs. #Beer. #High. #Live this life of luxury. #Rolls Royce. #Social rebels. #Danger Man. #Union Jack. #Mary Quant. #Twiggy. #West End. #United Kingdom. #Radio Caroline. #Ready Steady Go. #Aston Martin. #Blow-up. #The Avengers. #Austin mini. #Pop art… All I’ve got, is this sunny afternoon !

GBD

BACK TO 66  le mercredi 21 décembre à la Bellevilloise (19-21 rue Boyer 75020) de 20 h à minuit

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *