Au TRSNMT Festival Thom Yorke met un doigt d’honneur au BDS

Partager

 

Radiohead 

 

C’était vendredi soir, à Glasgow, durant un concert donné dans le cadre du TRSNMT Festival, le chanteur de Radiohead, excédé par les militants pro-palestiniens du mouvement BDS qui protestent contre la venue du groupe anglais à Tel-Avivà la fin du mois, leur a mis un doigt d’honneur et ne s’est pas gêné de condamner les personnalités telles Roger Waters ou J.K Rowling qui soutiennent le mouvement « Boycott, Désinvestissement, Sanctions » qui milite contre la venue d’artistes ou d’universitaires en Israël.

 

 

Tom-Yorke-Le débat par presse interposée faisait déjà rage entre l’ex-Pink Floyd Roger Waters et le frontman de Radiohead. Dans Rolling Stone, au début du mois, Yorke accusait déjà Waters d’« une intolérable pression pour que son groupe ne se produise pas à Tel-Aviv ». De son côté Waters se défendait de « vouloir imposer son point de vue à Thom Yorke ». Le musicien expliquant « qu’il ne tentait que d’instaurer un dialogue avec Yorke » tout en « expressément lui demandant d’annuler sa venue en Israël. ». Pour mémoire, le guitariste de Radiohead , Johnny Greenwood est l’époux légitime d’une citoyenne arabe israélienne. « Il est profondément gênant que Waters, au lieu de discuter avec nous, se soit contenté de répandre publiquement sa merde sur nous. Il fait preuve d’un manque total de respect vis-à-vis de nous en considérant que nous ne sommes pas suffisamment informés ou que nous sommes si tarés que nous sommes incapables de choisir par nous-mêmes. Pourtant, je ne vois pas pourquoi donner un concert de rock ou une conférence dans une université, pourquoi aller simplement parler aux gens poserait un quelconque problème », a déclaré Thom Yorke.

Vraiment merci, Roger.

Tom-Yorke-

Il a aussi reproché à Waters d’avoir mis la zizanie avec leur producteur commun Nigel Godrich : « Vraiment merci, Roger. Je veux dire qu’on est meilleurs potes à vie, mais là c’est vraiment comme me faire mette profond, vraiment ! ». Aussi, rien de surprenant que lorsque des militants pro BDS ont commencé à agiter des drapeaux palestiniens et des calicots inscrits «  Radiohead #canceltelaviv » ( Radiohead :#annuletonconcertdetelaviv) juste avant que le groupe ne commence à interpréter son « Myxomatosis » Thom Yorke se soit exclamé « Some fucking people » en faisant un doigt d’honneur rageur dans leur direction. Et comme prévu, le 19 juillet prochain, Radiohead sera bien au Hayarkon Park de Tel-Aviv pour un méga concert, le 4éme donné en Israël où le groupe ne s’était pas produit depuis l’an 2000.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *