Un musée virtuel pour Prince

Partager

purple-rain

A fil de sa tumultueuse carrière, Prince aura mis en ligne plus d’une douzaine de sites internet adaptés à ses différents projets. Un groupe d’aficionados du Kid de Minneapolis a eu la bonne idée de tous les réunir sur une même page internet. Welcome to the « Prince online museum ».

Prince museumIl nous a quitté il y a si peu de temps et pourtant Prince Rogers Nelson a déjà son musée. Et comme il est sur le net, cela tombe bien car vous et moi pouvons nous y rendre en un seul clic. Baptisé « musée virtuel de Prince » sous sa couleur-forcément-pourpre, il vous permet de scroller via une time line aussi élégante que futées à chacun des sites, en commençant par le tout dernier, millésimé 2013 pour « 3rdEyeGirl.com » jusqu’à, par ordre spatio-temporel décroissant, le 7 juin 1994, date du lancement de son premier projet sur ordi baptisé « Prince interactive » disponible alors sur un CD-rom. Pour le tout premier site, il faudra attendre « The Dawn », publié le 14 février 1994. En tout 12 sites différents et des heures d’exploration aussi bien sonore que visuelle, comme vaste un « Temple of Love » voué au culte de notre nain pourpre préféré. Et en un mot, comme un seul, totalement superfunkycalifragisexy !

 

Superfunkycalifragisexy Prince club

Dans le même temps, hélas, les marchands du temple s’acharnaient sur sa dépouille  sans une once de moralité, en mettant en vente aux enchères des objets classiques  lui ayant appartenu, comme la veste et la chemise que le Kid portait pour « Purple Rain » qui se sont envolés le week end dernier à des prix d’une rare obscénité, en flirtant avec les 100.000$ par objet ! Nous, on s’en balance, car à nos yeux comme à nos oreilles a musique de Prince n’a pas de prix, elle est inestimable !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *