Tom Cruise réveille la Momie à Paris

Partager

 

 

 

C’était au Grand Rex à Paris, où avait lieu l’avant-première de la nouvelle franchise blockbuster THE MUMMY, le comédien Tom Cruise a créé la sensation en s’offrant plus de 40 minutes d’une séance d’autographe et de selfies marathon avec ses fans massés derrière les barrières de sécurité. Quant au film d’Alex Kurtzman, on peut dire que durant deux heures on n’a guère le temps de souffler entre explosions, destructions, poursuites et autres malédictions dans un festival d’effets spéciaux. Spéciale dédicace à la terrifiante et sexy Momie incarnée par notre compatriote, la ravissante Sofia Boutella.

 

 

La MomieDés les toutes premières images du film d’Alex Kurtzman, on sait que l’on se démarque de la précédente franchise MOMIE de la fin des années 90 avec Brendan Fraser et The Rock alias le Roi Scorpion. THE MUMMY marque ainsi un retour aux fondamentaux de la Momie originale de 1932 avec l’immense Boris Karloff puis avec la série des 40’s avec Lon Chaney Jr. Autre « trouvaille » de ce premier épisode, confier le rôle de la Momie à une femme, aussi terrifiante que puissante qui s’inscrit dans ce nouveau reboot des premiers films d’horreur d’Universal. Car après THE MUMMY vont débouler LA FIANCÉE DE FRANKEINSTEIN, LA CRÉATURE DU LAGON, L’ HOMME INVISIBLE, LE LOUP GAROU et bien sûr un retour de Dracula avec le come-back de VAN HELSING. Bref, nous n’avons pas fini de claquer des dents. Comme hier soir, au Grand Rex, après que Tom Cruise, Annabelle Wallis (révélée dans THE TUDORS), Sofia Boutella et le réalisateur Alex Kurtzman aient investi la scène pour échanger quelques compliments, généralités et autres face au public.

Survivre à un crash de quadrimoteur.

Tom Cruise

Deux heures durant, on ne peut pas dire que nous ayons été privés d’action. THE MUMMY est un peu une longue, très longue attraction de Disneyland où l’on n’a guère le temps de reprendre son souffle.  Russell Crowe – absent hier- est excellent dans son rôle de Docteur Jekill/ Mr Hyde. Et Sofia Boutella se révèle à la fois gracieuse et terrifiante. Quant à Tom Cruise, avec ses 54 ans, il a toujours l’air d’en avoir 30 de moins et ne se ménage guère. Non seulement il ne cesse d’encaisser des coups, mais il parvient même à survivre à un crash de quadrimoteur. Vous l’aurez compris, THE MUMMY laissera de glace les aficionados des Desplechin, Ozon et autres frères Dardennes, lorsque tous les autres sauront gouter sans bouder leur plaisir un bon moment d’entertainment comme seule Hollywood reste capable d’en produire…en attendant VALERIAN cet été. 😉

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *