THE STYLE COUNCIL : « Home and Abroad »

Partager

Paul Weller and Mick Talbot

C’était il y a très précisément 30 ans, dans BEST je craquais pour la soul aux yeux bleus aussi légère que classieuse de la nouvelle formation de l’ex-leader mod de the Jam, the Style Council. Et de style, ce nouveau groupe de Paul Weller n’en manquait décidément pas. Il le prouve, de manière la plus cinglante, avec cet « Home and Abroad » vigoureux enregistré en public et dont l’énergie positive rayonne encore  intacte aujourd’hui.

"Home and Abroad"

Au milieu des années 80, Paul Weller, le leader the Jam, décide de renouer avec ses puissantes racines soul pour inventer son nouveau duo : the Style Council. Avec l’aide l’ex-clavier des Dexys Midnight Runners, Mick Talbot, il succombe également à sa joyeuse francophilie composant des titres tels que « Café Bleu » ou « The Paris Match ». The Style Council publiera sa « trilogie » merveilleuse constituée de « Introducing th Style Council » (83), « Café Bleu » (84) et « Our Favorite Shop » (85). Durant la tournée européenne qui suivra, un live « Home and Abroad » est capturé et sort cet été 1986…que je m’empresse de chroniquer dans le numéro 215 de feu le magazine BEST. Souvenirs souvenirs…

THE STYLE COUNCIL : « Home and Abroad »

Pour les mineurs en grève et contre la clique Thatcher. Pour l’African National Congress et contre l’apartheid. Contre l’esprit Falkland, contre l’arme nucléaire et pour la solidarité, la concorde et le gout salé de la joute oratoire, Paul Weller a toujours penché du bon côté. Certains militants rock stars endossent la robe de leur conviction comme s’ils se transformaient en eunuques. Au contraire, le Style Council a toujours balancé, rythmé et bluesé, les cuivres et l’âme à l’abordage d’un monde plus équitable. Paul Weiler est un sacré battant, mais il n’a pas toujours l’écho qu’il· mérite. Amoureux fou de Paris, il ne déchaine pas chez nous les geysers de ferveur qu’il mérite. Pourtant, en trois ans d’existence, il a bien pondu une demi-douzaine de hits potentiels. On les retrouve vivants sur cet « Home and Abroad _. Ambiance club et nuage de fumée, intimiste et juvénile, cet album public ravira les accros sans bouleverser l’ordre établi des charts. Tant pis pour elles, car le Style Council penche diablement dans le sens du succès modèle Simple Minds ou Cure. Parallèlement au live, le maxi de «Have You Ever Had It Blue », tiré de la BO d’« Absolute Beginners « , est peut-être le détonateur du succès. Or, ce titre est décalqué en plus jazzy, en plus salsa, sur « With Everything To Lose – qu’on retrouve sur le live. Bref, lorsqu’il n’est déjà plus temps de prendre le train en marche, il faut courir un peu; le Style Council vaut largement le sprint.

Publié dans le numéro 215 de BEST daté de juin 1986

BEST 215 small

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *