Springsteen on Broadway ou plus près de toi mon Boss

Partager

 

Boss On Broadway 

Save the date…le dimanche 16 décembre toi, moi et tant d’autres seront sur Netflix pour partager l’incroyable intimité du show Springsteen on Broadway où le Boss seul sur scène et acoustique se livre comme jamais, revisitant ses hymnes les plus emblématiques tout en se racontant, comme dans son autobiographie de 2016 « Born To Run ».

 

Bruce On BroadwayLa première bande-annonce du prochain doc concert Springsteen On Broadway sur Netflix vient d’être mise en ligne. Et elle donne sacrément envie de voir le film sur Netflix, le 16 décembre prochain. « Voilà ce que je vous ai présenté tout au long de ces années comme mes longues et bruyantes prières en vous faisant mon truc magique.», raconte le Boss seul sur la scène du Walter Kerr Theater, comme s’il s’adressait droit dans les yeux à chacun de nous  « Et comme tout truc magique, cela commence par une mise en perspective.  Lorsque j’étais un jeune mec, et que je cherchais une voix pour raconter mes histoires, alors j’ai choisi la voix de mon père. Mon père était mon héros, mais aussi mon pire ennemi…. « I was open to pain and crossed by the rain… » enchaine-t-il  chantant sa fameuse “Growing Up », interprétée sur le mode le plus intime, à la guitare sèche. Puis il évoque sa mère, c’est bien la première fois que je l’entends parler de sa mère. Il se passe décidément quelque chose. Puis il rend hommage à Patty Scialfa, membre du E Street Band et sa femme depuis 27 ans « C’est une grande auteure compositrice , elle a une des plus belles voix qu’il m’ait été donné d’entendre, elle à la fois futée, forte, mais fragile, je vous présente Parry Scialfa ! » Et ils chantent « Brilliant Disguise » en duo. Enfin, en pur Boss de l’humour il nous balance : « Tout le monde a une relation amour-haine avec sa ville natale. Prenez-moi, je suis M.  » Born to Run (Né pour courir) « …. Je vis à 10 minutes de ma ville natale. »BRUCEonBROADWAY_

Disponible sur la plateforme de streaming à partir du 16 décembre, un jour après la fin du spectacle au Walter Kerr Theatre de New York de Broadway, la diff sera précédée la veille par la sortie de l’album de ce show si perso qui mêle  des anecdotes tirées de « Born To Run », son autobiographie parue en 2016, et des versions revisitées des 15 chansons qui embrassent toute sa légendaire carrière.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.