So long Andy Gill de Gang of Four

ganf of FourLe gang of Four n’est plus que le Gang of Three, hélas. Andy Gill le vibrant guitariste de la formation punk de Leeds s’est éteint aujourd’hui de fulgurantes complications respiratoires, il n’avait que 64 ans. So sad !

Andy GillAndy Gill, guitariste et membre fondateur du légendaire Gang of Four, est décédé aujourd’hui des suites d’une fulgurante maladie respiratoire. La triste nouvelle vient de tomber dans une déclaration publiée aujourd’hui sur le compte Twitter officiel du groupe. « C’est très difficile à écrire pour nous, mais notre grand ami et chef suprême est décédé aujourd’hui. La dernière tournée d’Andy, en novembre, était la seule façon pour lui de vraiment s’en aller ; avec sa Stratocaster en bandoulière, hurlant face aux réactions et hurlements des premiers rangs ». Le communiqué est co-signé par ses frères d’armes John Sterry, Thomas McNeice et Tobias Humble, Gill y est décrit comme « l’un des meilleurs à l’avoir jamais fait », ajoutant que « son influence sur la musique et sur la guitare  aura  été une source d’inspiration majeure pour nous, ainsi que pour tous ceux qui ont travaillé à ses côtés et écouté sa musique ».  Gill a assuré la guitare de Gang of Four depuis la création du groupe à Leeds en 1976, aux côtés des membres originaux Jon King, Dave Allen et Hugo Burnham. Bien que le line-up du groupe ait changé plusieurs fois au fil des ans, Gill  était un roc, puisqu’il est resté le seul membre original de Gang of Four tout au long de sa carrière, qui s’étend du premier single « Damaged Goods » en 1978 à « Happy Now » en 2019, leur dernier album studio. Il était également un producteur très respecté, non seulement pour une grande partie du travail de Gang of Four, mais aussi pour plusieurs groupes très en vue, dont Red Hot Chili Peppers, The Stranglers, Michael Hutchence, Killing Joke, Therapy ?, The Jesus Lizard et The Futureheads. J’avais eu le privilège de rencontrer Gang of Four en 1978 à LA, autour de la piscine du légendaire Tropicana Motel, un des premiers groupes avec les Runaways et Tom Waits que j’ai pu approcher. Les petits gars de Leeds étaient programmés au Whisky A Gogo tout à côté sur le Strip, c’était déjà des mecs cools et simples, ce qu’ils sont restés jusqu’au bout. Andy Gill est survécu par sa femme Catherine Mayer, son frère Martin et  » par de nombreux membres de sa famille et de ses proches qui lui manqueront terriblement », selon un  autre communiqué de presse publié.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.