Robin Thicke & Pharrell Williams VS Marvin Gaye : Les lignes floues de « Blurred Lines »

Partager

 

Marvin GayeEn 2013, « Blurred Lines » de Robin Thicke et Pharrell Williams était l’un des incontestables hit de l’année…sauf que la similitude avec une composition de Marvin Gaye semblait déjà flagrante. Les deux parties se retrouvaient aujourd’hui à la barre d’un tribunal de LA.

Pharrell-Williams-Robin-Thicke« Blurred Lines » VS « Got To Give It Up »…hommage  disent les premiers….plagiat répliquent les ayants-droits de Marvin Gaye. C’est vrai que dés la première écoute de la « composition » signée Thicke/Williams/T.I il y a dans le beat un incontestable air de famille. En 95, les Commodores dont le vocaliste leader Lionel Richie venait de claquer la porte du groupe, avaient néanmoins réussi à charter un hit avec leur « Nightshift » totalement décalqué du « What’s Going On » de Marvin. Mais à l’époque, les Commodores et Marvin Gaye partageaient non seulement le même label, Motown mais également le même éditeur- qui appartenait également à Berry Gordy- Jobete Music, ça aide à arrondir les angles. Entre « Blurred Lines » et « Got To Give It Up » ce n’est plus du tout la même histoire. D’abord les sommes en jeu sont colossales, la chanson ayant rapporté en tout plus de seize millions de dollars ( dont 5 millions directement dans les poches de Thicke et Williams). D’autre part, les deux artistes n’ont pas cessé de changer leurs dépositions. ainsi Thicke a expliqué que » le soir où la chanson est née en studio, il était raide bourré avec un mélange d’alcool et de Vicodin : « l’enregistrement aurait été le même avec ou sans moi » a déclaré le chanteur au Hollywood reporter ajoutant que « j’étais complétement saoul ce soir là et je dirais que 75% de la chanson était déjà en boite lorsque j’ai débarqué au studio. ». De son coté, Pharrell Williams a précisé à la cour que « qu’il lui a fallu trois jours de recherche dans un studio de Burbank avant de parvenir à composer cette chanson. ». Williams a bien entendu exprimé toute son admiration pour Marvin, se défendant de plagier celui qu’il considère comme un de ses héros. Pas convaincus, les enfants de Marvin, Frankie et Nora Gaye réclament non seulement 50% des royalties générées par la chanson mais également une partie des recettes de la tournée « Blurred Lines Tour » de Robin Thicke, plus des dommages et intérêts le tout représentant quarante millions de dollars ( environ 35 millions d’€). Un jury populaire devrait très vite trancher entre les deux versions, mais en attendant vous pouvez retrouver les clips de ces deux morceaux pour vous forger votre propre opinion. Décidément « Blurred Lines » (les lignes floues) n’aura jamais aussi bien porté son titre !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *