Pour une fois Kim Kardashian a manqué de cul

Partager

 

 Kim Kardashian diamonds

En général, elle se distingue par son excentricité et la proéminence de son arrière-train vaste comme le pont du Charles de Gaulle, mais cette nuit à Paris, on peut dire que Kim Kardashian a VRAIMENT manqué de cul en se faisait « home-jacker » dans une résidence parisienne pour plus de 9 millions d’euros de diams et autres breloques de luxe.

 

kardashian_kimCertes, à force de publier sur ses comptes Instagram et autres Twitter des photos d’elle mêmes avec à peu près autant de joyaux que la couronne britannique entrepose à la Tour de Londres, on peut considérer que c’était une sorte d’appel au crime. Et ce dernier, comme le prouve l’aventure de la nuit dernière n’a guère tardé à être entendu par une bande de 5 malfrats qui ont débarqué à 3heures du mat dans la chambre de la starlette. Avec un pauvre veilleur de nuit maitrisé sous la menace d’une arme, son garde du corps favori, un certain Pascal Duvier, hélas absent avec sa montagne de muscles car accompagnant les frangines en discothéque, bref, sans même un agent de sécurité à sa porte, et donc seule dans sa chambre- ouf… imaginez le scandale si en plus on avait découvert un type dans son lit qui ne serait pas son mari légitime Kanye West !- la pauvrette a du vivre un moment pour le moins traumatisant : réveillée au cœur de la nuit par 5 hommes qui font irruption dans sa chambre, mise en joue par une arme à feu, entravée et bâillonnée par du « gaffeur » avant de se retrouver enfermée dans sa salle de bains… elle a du se dire que parfois il était bien chiant d’être une Kardashian !

Brigade de Répression du BanditismeLes fesses à Kim

Une chose est certaine, les malfrats étaient particulièrement bien renseignés ; pour connaitre l’adresse parisienne de la bimbo, ils ont assurément bénéficié d’une complicité dans son entourage. Traumatisé par la nouvelle, Kanye, qui était au même moment sur scène à New York, a interrompu son concert au prétexte d’une «  urgence familiale ». Kim devait être dans tous ses états quittant notre capitale précipitamment par un vol privé dès l’aube. À l’heure où j’écris ces lignes, la BRB (Brigade de Répression du Banditisme) achevait ses relevés d’empreintes dans l’Hôtel particulier de la rue Tronchet, à quelques encablures du Ministère de l‘Intérieur où Madame West avait ses habitudes. Bon, on espère pour elle que ses cailloux étaient dotés d’une solide police d’assurance. Quant aux braqueurs, ils ont intérêt à avoir un sacré bon receleur, car les images des bijoux trainent un peu partout sur le net et donc forcément pas évident à refourguer. On peut parier en tout cas que, pour un moment, la pauvrette va se calmer drastiquement sur ses publications dans les réseaux sociaux. Anyway, Kim n’est pas prête d’oublier sa « fashion week » parisienne !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *