Obama soutient la candidature de Kanye West pour 2020…enfin si on veut !

Partager

 

POTUSParticipant hier à San Francisco à un raout de collecte de fonds (fundraiser) pour le parti Démocrate, Barack Obama dans son discours avant le concert de Kanye West a soutenu la candidature à l’élection de 2020 du rappeur de Chicago…comme la corde soutient le pendu, on va dire !

Kanye West Live in San Francisco democratic fundraisingDevant un aréopage de riches donateurs du parti Démocrate, soit près de 2300 pingouins en smoking capables de débourser entre 200 € et…10.000 € tout de même par tête de pipe, réunis au Warfield de San Francisco sous l’égide de POTUS ( President Of The United States) soit l’homme le plus puissant du monde, sous sa casquette de chef du parti au pouvoir, assurait quelque part une « première partie »…d’un concert de Kanye West sous l’intitulé « Afternoon concert », preuve que nos amis Américains ont souvent un sens de l’humour bien plus développé que nos animaux politiques. Car souvenez-vous, le rappeur de Chicago avait déclaré aux derniers MYV Awards qu’il songeait et pas seulement en se rasant à se présenter à l’élection présidentielle de 2020 soit la prochaine…prochaine. Barack Obama a pu s’en donner à cœur joie plaisantant sur sa propre situation via celle de West.

Kanye for President

 

Puis le Président a prodigué ses conseils à la tribune : « Tout d’abord, il faut ne pas hésiter à passer du temps avec des personnages qui se conduisent comme s’ils vivaient inlassablement dans un show de télé-réalité », référence directe à Kim Kardashian, soit Madame West. Poursuivant par « Second conseil essentiel : n’avouez jamais que vous avez « un fantasme sombre et torturé » (Dark twisted fantasy  titre du CD de West paru en 2010) » car en politique c’est perçu comme étant un message négatif. Il ne faut jamais dire un truc pareil. Beaucoup ont perdu leur siège de député en révélant ce genre de secret. Et troisièmement et par-dessus tout :  Vous croyez vraiment que ce pays est prêt à élire un type noir originaire du sud de Chicago affublé d’un drôle de nom au poste de Président des États-Unis ? Ce serait dingue ! » Et Barack Obama a laissé sa place sur scène à Kanye West qui a alors interprété un pot-pourri de ses 18 meilleurs titres pour des militants comblés. Qui sait, peut être qu’en 2020 Obama reviendra assurer la première partie du President West ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *