Mort de Judy Dyble la chanteuse de Fairport Convention

Fairport-Convention-Judy Dyble, la chanteuse folk de Fairport Convention est décédée à l’âge de 71 ans, ce 12 juillet, après avoir bataillé des mois durant contre une longue et implacable maladie. Son dernier album, enregistré avec David Longdon de Big Big Train, « Between A Breath And A Breath », doit être publié le 25 septembre prochain.

Judy Dyble« C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de la chanteuse et compositrice anglaise Judy Dyble le 12 juillet 2020, suite à une longue maladie supportée avec beaucoup de courage », a déclaré le communiqué de presse. « Nous tenons à exprimer nos plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux nombreux collègues de Judy dans la carrière musicale qu’elle a menée jusqu’ à ce moment. La famille de Judy aimerait aussi remercier ses fans pour leurs messages de soutien sur les réseaux sociaux au cours des dernières semaines, mais leur demande d’éviter de les contacter pour le moment, car ils aimeraient juste avoir un peu de calme ».

Judy Dyble s’est fait connaître dans les années 60, notamment en tant que membre fondateur de Fairport Convention et chanteuse du groupe culte Trader Horne. Elle s’est largement retirée de la scène musicale au début des années 70 pour se concentrer sur sa famille avant d’être invitée à nouveau à se produire avec Fairport Convention en 1997 pour la réunion du 30e anniversaire  du groupe. Puis en 2017, elle est apparue en tant que guest sur « The Ivy Gate » de Big Big Train, une chanson qui figurait sur le 10e album studio du groupe de rock progressif. Elle a ensuite établi une forte relation de travail avec le chanteur multi-instrumentiste de Big Big Train, David Longdon. Ils devaient publier leur album « Between A Breath And A Breath » le 25 septembre prochain.

Judy Dyble« Judy et moi sommes devenus amis pendant l’écriture et la réalisation de cet album », a déclaré Longdon dans un communiqué. « Tout au long du chemin, il y a eu beaucoup de rires et de joie – mais aussi des moments difficiles. Elle a fait face à sa maladie avec un courage et une force d’âme incroyables. Elle se doutait que cet album serait son chant du cygne et elle a tout donné. Judy m’a rassuré en me disant qu’elle avait eu une belle vie. Ce qui est vrai. Et elle me manquera beaucoup ».

Conformément aux dernières volontés de Judy Dyble, ces chansons seront disponibles en téléchargement gratuit et les auditeurs seront encouragés à faire un don à l’organisation caritative de leur choix, le Barley Greyhound Sanctuary. King Crimson, qui était sur le même label Island que Fairport Convention lui a rendu hommage en écrivant : « La mort de la chanteuse Judy Dyble a été annoncée aujourd’hui. Brièvement membre de Giles, Giles & Fripp à l’été 1968, Judy avait enregistré la première version du « I Talk To The Wind » de KC ». Publiée en 69, Fairport Convention avait adapté en français la sublime « If You Gotta Go, Go Now » de Bob Dylan en « Si tu dois partir », que j’avais diffusée en juin 87 pour clore mon ultime édition de « Planète », mon émission quotidienne sur RFI après quatre années de rock qui avaient su réveiller la « voix de la France ». Bien entendu c’était Judy Dyble qui lui prêtait sa voix. Je l’écoute à nouveau aujourd’hui  avec émotion en pensant à elle.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.