Mes adieux à Prince sont sur le site de l’Arche

Partager
Minneapolis pleure son Prince

Minneapolis pleure son Prince

Prince n’a pas seulement publié plus de TRENTE albums, inventant le « cross-over », une musique inédite ni blanche ni noire, mais les deux à la fois, il était aussi le plus incroyable show-man depuis la mort de James Brown, le seul artiste pour lequel j’acceptais de payer ma place de concert. Après le départ de Lou Reed et de Bowie si proches, désormais avec l’envol de Prince vers les étoiles, je pleure des larmes pourpres.

GBD Purple Rain 3Lire mes adieux à Prince sur le site de l’Arche

http://larchemag.fr/2016/04/22/2469/prince-kid-de-minneapolis-a-jamais/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *