Leon Ware, mort d’un génie à l’ombre de la soul

Partager

 

 Leon Ware

Il était l’indispensable alter ego de Marvin Gaye, sur le colossal « I Want You », mais il a également œuvré dans l’ombre pour que la lumière jaillisse sur Minnie Riperton  ou Michael Jackson. L’immense Leon Ware s’est éteint à seulement 77 ans et la soul-music se retrouve une nouvelle fois orpheline. So long sweet Leon Ware.

 

Leon WareOn  ignore encore les causes de sa disparition, mais son manager a officiellement annoncé que Leon Ware nous a quittés. On sait qu’il avait vaillamment combattu un cancer de la prostate voici une dizaine d’années. Natif de Detroit « Motor-Town », Leon Ware ne tarde guère à succomber au pouvoir de la soul. Artistes, compositeur, arrangeur, producteur, s’il publie quelques albums solos cruciaux, tels le merveilleux « Musical Massage » publié en 1976. Cependant, Ware ne sera jamais aussi doué que derrière les artistes dont il façonne le son. D’abord les Isley Brothers avec lesquels il fait ses premières armes, puis Ike et Tina Turner,  les Jackson 5, Donny Hathaway. Mais c’est avec « I Want You » orfévré pour Marvin Gaye qu’il va finalement percuter l’histoire. Leon Ware ne se contente pas de co-signer tous les titres, il est également aux manettes de la production de ce monument qui incarne toute la quintessence de Marvin. Il faut également  mettre à son actif les albums irrésistibles soul folk de Minnie Riperton. Ware collabore également avec Quincy Jones et l’artiste new soul Maxwell.  Ce dernier a d’ailleurs tweeté : « Repose ne paix, Monsieur Leon Ware, tu nous manques déjà  ».

So long sweet and cool Leon Ware

Leon Ware & Marvin Gaye

Leon Ware & Marvin Gaye

Il a également été samplé par Ice Cube et et Jay Z, comme par une myriade d’autres rappers. Il n’est donc guère surprenant que  Questlove de the Roots nous rappelle sur Twitter que Leon Ware nous lègue des joyaux tels qu’« I Wanna Be Where You Are » et « I Want You ». « Ces mélodies ont su rendre le monde meilleur. Respect total à l’auteur des chansons les plus sexy. #LeonWare. Tu vas nous manquer, maitre des mots ! » a écrit le fameux batteur. Leon Ware était sans doute l’un des types le plus cool de toute la profession. Si l’on pouvait encore en douter, à l’écoute de ses golden hits, le récit de sa première rencontre avec Marvin Gaye se révèle particulièrement éloquent : « Lorsqu’on s’est rencontré, je l’attendais depuis déjà 20 minutes installé chez lui dans un canapé. Mais j’avais déjà senti l’arôme bienvenu qui embaumait si délicieusement les lieux. J’avais un joint dans ma poche, alors je l’ai sorti, puis je l’ai allumé et je me suis mis à fumer. », raconte Ware en 2016, « Dès que j’ai allumé le joint, Marvin a traversé la pièce alors je le lui ai tendu. Nous avions donc fumé un bon gros joint avant même qu’on ne se soit présentés l’un à l’autre. Nous avons toujours été sur le même tempo. ». So long sweet and cool Leon Ware !leon-ware-musical-massage

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *