Le manuscrit de Hey Jude des Beatles vendu près d’un million de dollars

Hey JudeLes mots parfois sont si précieux qu’ils n’ont pas de prix… mais ce texte manuscrit des paroles de « Hey Jude » explose tous les compteurs. Signée des Beatles  Lennon-McCartney comme la plupart des titres du groupe, celle-ci en particulier a été écrite par Paulo pour consoler Julian, le fils de John, un jour de gros chagrin, et c’est donc son écriture à lui des paroles de la chanson qui a atteint près d’un million de dollars au cours d’une vente aux enchères en ligne… soit 5000 € le « nananana » tout de même !

Hey Jude

Ce n’est pas la première fois que Julien’s auctions se distingue (Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/?s=Julien%E2%80%99s+auction ), mais cette fois Julien a fait très fort avec ce texte manuscrit de Paul McCartney du fameux single “Hey Jude” des Beatles, publié en 1968, s’est envollé aux enchères à New York à hauteur de 910 000 dollars (environ 800.000€), soit NEUF FOIS son estimation initiale. Sachant que le refrain est répété 19 fois et que dans chacun on retrouve neuf fois « nananana » cela nous donne 162 « nananana »… soit 5000 € par nananana tout de même ! Jason Watkins, un spécialiste de la musique pour la maison de ventes aux enchères, a déclaré que : « les notes de McCartney ont été griffonnées comme guide pour un enregistrement studio de la chanson en 1968 et que par conséquent elles étaient très rares et précieuses. »

Hey JudeLa vente qui devait se tenir au cœur de Manhattan, au Hard Rock Cafe de Times Square, s’est transformée vente aux enchères sur internet pour cause de coronavirus. Ce précieux lot figurait parmi  250 articles collector’s des Fab Four, vendus aux enchères pour célèbrer les 50 ans de la dissolution du plus fameux  groupe du monde. Une grosse caisse arborant le fameux logo des Beatles, utilisée lors de leur cruciale première tournée US de 1964, a également atteint des records durant  vente aux enchères, adjugée à 200 000 $ (180 000 €). De même, LA scène de bois du Cavern Club, la petite salle de Liverpool, où le groupe s’est produit à ses débuts, s’est arrachée pour 25 600 dollars. Tout comme l’or, qui n’a cessé d’augmenter ces dernières semaines, manifestement, en période incertaine, l’art est une valeur refuge… tout comme le rock and roll manifestement !

Vous aimerez aussi...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.