Le cacatoès d’Iggy Pop nommé patron d’un hôpital vétérinaire australien

Iggy and BiggyYes, vous avez bien lu, crazy Iggy a encore frappé, mais, comme si souvent chez l’ex-Stooges, c’est pour la bonne cause si son oiseau de compagnie a été « nommé » patron d’un hôpital vétérinaire : défendre la faune sauvage si durement touchée, voire décimée, par les incendies en Australie.

Iggy and BiggySon nom est Biggy, Biggy Pop, et comme son nom l’indique, il est le fils caché, mais à plumes d’Iggy Pop et, malgré son CV léger, il vient d’être bombardé patron fondateur de l’hôpital de la faune sauvage de Byron Bay, en Australie. Dans une déclaration sur le site web de la fondation pour les animaux, Biggy, déjà star d’Instagram en titre, excusez du peu,  a précisé les raisons qui ont motivé son choix pour accepter une telle nomination.

« Je suis un oiseau, et un vrai, un sauvage, et j’ai beaucoup de cousins cacatoès en Australie », a-t-il déclaré. « J’ai été tellement bouleversé d’apprendre que 180 millions d’oiseaux sont morts durant la crise catastrophique des feux de brousse qui a décimé plus de 3 milliards d’animaux indigènes en Australie. Être le mécène fondateur du Byron Bay Wildlife Hospital signifie que je peux entrer en contact avec mes amis et ma famille et les soutenir au pays magique d’Oz ». Puis, notre volubile volatile a poursuivi : « Mon père Iggy a visité l’Australie à de nombreuses reprises, notamment pour se produire deux fois au Byron Bay Bluesfest. Il m’a dit que c’est un endroit vraiment cool où les gens prennent soin de la nature et aiment la musique, la danse, l’art et la créativité. C’est le genre d’endroit qui me botte aussi ».

BiggyLe Byron Bay Wildlife Hospital, qui a endossé ce soutien aussi zélé qu’ailé dans le cadre du financement de la construction d’un hôpital mobile pour la faune sauvage, a publié une vidéo racontant la genèse de la nomination de Biggy par Iggy Pop.

« Il y a environ 12 ans, un vendeur sur le bord de la route dans un coin reculé de la Floride avait mis Biggy en cage. Il était très jeune, ça se passait dans un petit café, il était posé à côté de quelques poulets, sur le bord de la route », raconte Iggy, poursuivant , »Il semblait être en péril. J’ai donc décidé de prendre soin de lui, de manière responsable. Et c’est ce que j’ai fait. Il reçoit, et donne beaucoup d’amour. »

Le Dr Stephen Van Mil, fondateur du Byron Bay Wildlife Hospital, explique ensuite que : « Lorsque nous avons entendu qu’Iggy se souciait autant que nous de la faune sauvage, il était tout à fait logique que Biggy Pop devienne notre parrain fondateur. « Nous sommes très honorés qu’il soit l’oiseau qui nous aide à faire passer le message. Et depuis lors, le drôle d’oiseau d’Iggy fume le cigare du big boss les deux pieds sur son bureau de directeur d’hôpital… non, je rigole ! 🤩

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.