La Porsche de Janis Joplin pèse 1,5 million d’euros

Partager

 

 

janis-joplin-porsche-Partout où elle allait en Californie, Janis Joplin tenait le volant de sa Porsche cabriolet. 45 ans après sa disparition, la décapotable de 1964 somptueusement décorée de peintures psychédéliques emblématiques s’est envolée au cours d’une vente aux enchères ?

 

janis-joplin-porsche-« Oh Lord, won’t you buy me a Mercedes Benz?/ My friends all drive Porsches, I must make amends./ Worked hard all my lifetime, no help from my friends,/ So Lord, won’t you buy me a Mercedes Benz? » chantait Janis Joplin l’été 70 juste avant de disparaître terrassée par une overdose. Pourtant, pour mieux coller à sa réalité, Janis aurait du inverser les paroles de sa chanson, car son « dream car » était bien, à l’instar de « tous ses amis » une superbe Porsche. Mais pas n’importe quelle Porsche. Comme John Lennon quelques années auparavant avait fait de sa Rolls Royce une Rolls psychédélique, Janis a imité l’exemple de l’ex-Beatles en faisant décorer sa Porsche 336C de 1964, acquise en 68, par Dave Richards, un roadie aux doigts d’or de son groupe Big Brother and the Holding Company qui avait décoré le véhicule d’une fresque qui recouvre toute la carrosserie sur le thème « Histoire de l’univers » où les traits stylisés des membres du groupe apparaissent parmi des papillons et des poissons multicolores.

Un million et demi

 

Les fans de Janis avaient vite repéré l’auto et lorsqu’elle était en studio, ils avaient coutume de lui glisser des petits mots sous ses essuie-glaces. Depuis vingt ans, la Porsche se trouvait à Cleveland, exposée au public dans le Rock and Roll Hall of Fame. Sotheby’s qui assurait les enchères espérait tirer un demi-million pour ce véhicule, mais la Porsche de Janis s’est arrachée à un million et demi d’euros, mais quand on aime, on ne compte pas, n’est ce pas ?

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *