Iggy Azaela VS Azaelia Banks : la guerre des Azal(i)eas

Partager

 

 Iggy Azaela etAzealia Banks sont désormais à couteaux tirés et se font une guérilla multi-médiatique. Leur « beef » est du modèle « guerre des roses 2.0 »… mais sans les roses et plutôt avec les guns.

azealia-banks ready to fight

azealia-banks ready to fight

Comme quoi le monde du R&B peut être parfois encore plus rock and roll…que le rock and roll ! A ma gauche l’australienne Iggy Azaela…de son vrai blaze Gertrude Dupont…naaann je déconne…plutôt…accrochez vous tout de même… Amethyst Amelia Kelly…ma fille avec un nom pareil, tu ne perceras jamais dans le showbiz, car nul DJ radio ne saura jamais s’en souvenir, alors prends donc plutôt Iggy qui a déjà tant fait ses preuves avec Pop et je sais pas moi…allez Azalea parce que l’azalée c’est vachement mieux que l’améthyste surtout pour une top modèle blonde qui proclame quant même qu’elle possède un peu de sang aborigène car « blonde is the new black », n’est-ce pas ? Et c’est si cool.

Iggy Azaela A ma droite « the original »Azealia Banks, originaire de Harlem où elle grandit à coté de l’Apollo Theater. Azealia n’a pas dix ans lorsqu’elle commence à fouler les planches des théâtres de Broadway et à dix sept piges elle commence à sortir ses premiers raps dont elle compose et écrit les textes. Dés 2008 elle se fait appeler miss Bank$. Et…devinez quoi, Iggy/Amethsyst elle ne débarque aux US of A qu’en 2010 et attend fin 2011 pour sortir sa première mixtape…dont le « single » était intitulé… « Pu$$y ». Coïncidence…again ? En 2012 la belle des antipodes publie son premier EP…mais il faut savoir se montrer particulièrement patient et attendre avril 2014 pour voir enfin le bout de son album si modestement intitulé : « The New Classic ». De l’autre coté du ring, Azealia sort le 6 novembre dernier son très attendu opus au titre furieusement dans l’air du temps : « Broke With Expensive Taste ». Dernier épisode du pugilat virtuel qui oppose ces funky damoiselles, un dernier clash polémique né après certains commentaires que la rivale australienne aurait fait concernant les évènements de Ferguson et la mort tragique d’Eric Garner et de Michael Brown.Azealia a alors réagit avec évidente émotion lorsqu’elle a évoqué la manière dont aux USA les médias pouvaient traiter différemment une artiste noire et une artiste blanche, pour montrer qu’à tous les niveaux de la société c’était deux poids, deux mesures. Iggy Azaela répliquait immédiatement par une bordée de tweets carnassiers au mordant de Jaw dans Jaws 1,2 & 3 réunis…. Exemple :

« You’re poisonous and I feel genuinely sorry for you because it’s obvious at this point you are a MISERABLE, angry human being. Regards! » (Tu es vénéneuse et  je ressens vraiment de la pitié pour toi car il est maintenant évident que tu es un être misérable et enragé. Cordialement !). Azealia n’a pas encore répliqué à cette heure, mais c’est désormais une certitude : ces deux là ont intérêt à ne pas se croiser à une party ou ailleurs sous peine d’intense et destroy crêpage de chignons cette fois bien réel.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *