Fin du dilemme Médine au Bataclan

Partager

 

 

 

C’est sur son compte Twitter que le rapper Médine a annoncé qu’il annulait ses deux concerts programmés pour octobre au Bataclan histoire de mettre fin à la polémique. Le rappeur du Havre donner désormais rendez-vous à son public le 9 fèvrier 2019 au Zénith à Paris. J’avoue que perso ces concerts de Médine au Bataclan me rendaient mal à l‘aise. Mais, d’un autre côté, vu la couleur politique de droite dure et d’extrême droite de la plupart de ses opposants, ceux-ci me filaient carrément la gerbe.On peut donc saluer ici sa décision.

 

MedineC’est vrai, j’ai toujours eu pour le Bataclan, ma toute première salle de concert à quelques centaines de mètres de mon lycée ( Voltaire) une totale affection, c’est dire si l’attentat commis le 13novembre a su me bouleverser à bien des niveaux ( voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/mon-bataclan-va-rouvrir-en-novembre.html ) . Et à chaque fois que je passe boulevard Voltaire, je ne peux m’empêcher de penser très fort aux victimes en général et en particulier à la petite Lola Ouzounian et à mon homonyme en initiales et rock critique Guillaume Barreau-Derchef (GBD) qui y ont été assassinés par la barbarie islamiste. Alors, oui je dois l’admettre, malgrè mon amour du rap, j’ai eu du mal à digérer l’annonce des concerts de Médine dans ce lieu désormais si particulier. J’ai signé une pétition réclamant leur annulation et, à un moment, j’ai même songé à rédiger un édito dans ce sens.             Mais vu l’aréopage  des opposants qui s’élevaient contre ce show, j’y ai renoncé, refusant de confondre la voix de Gonzomusic à ce concert de droite, droite dure et droite extrême. Au-delà du simple patronyme de Médine Zaouiche, ce Médine seconde ville sainte de l’Islam, il y a effectivement certains de ses textes qui posent problème comme ce « Don’t Laïk » ou « Jihad », régulièrement mis en avant par les médias. Mais pas seulement, car son engagement partisan et résolument anti-israélien me dérange au plus haut point. Ainsi, dans son  rap « Enfant du destin », il se « met à la place » d’un jeune juif (sic!) …qui se fait kamikaze pro palestinien (re-sic !) : «  David est juif et ses parents sont colons/…/ À 17 ans fils unique, mais conscient/ Que son père et sa mère ont les mains pleines de sang/…/. Dur !  Mais, si l’on écoute la majorité de ses titres, il faut admettre qu’ils sont plutôt pas mal fichus et plutôt moins bas du front que la plupart de ses collègues hexagonaux. Alors c’est sans haine ni animosité de ma part que je tiens ici à saluer Médine pour sa sage décision de déplacer son show au Zénith. D’un autre côté a-t-il vraiment perdu au change ? Avec tout le Buzz généré par cette histoire, les 9000 places du Zénith devraient s’arracher aisément…et comme elles représentent  l’équivalent de SIX Bataclan à 1500 places, Médine devrait logiquement s’y retrouver, non ?

 

Ci-joint le communiqué de Médine et son clip « Bataclan »

Communiqué de Médine

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.