Green Day offre 2 000 $ pour réparer les dégâts d’un concert punk improvisé

WACKOUn lycéen originaire de Costa Mesa, au sud de LA, en Californie, a décidé de percuter le futur de la punkitude allumée en organisant un concert destroy du groupe, WACKO…sur le parking d’un restau de la chaine Denny’s. Hélas, victime de son sucés, le show n’a pas tardé à se transformer en « Project X » revisité causant quelques dégâts… que Green Day a généreusement épongé !

Denny'sQuatuor californien passablement énervé, WACKO commence à drainer pas mal de fans. Cependant, le groupe de rock de Long Beach ne s’attendait sans doute pas à bénéficier d’un tel buzz, le jour où il a accepté de se produire sur le parking d’un fast-food, à l’invitation d’un lycéen inconnu. Mais parfois, la réalité dépasse largement la fiction et c’est bien ce qui s’est produit à Costa Mesa.  Résumé des faits. Un lycéen de 17 ans, Bryson Del Valle, a organisé un concert son groupe punk local favori sur le parking d’un restaurant familial Denny’s. Tout se déroule comme une promenade dans un parc, malgré l’affluence…jusqu’au pogo de trop. À un moment donné, les fans déchainés se sont mis à « mosh pitter » saccageant les lieux. Une fois le show interrompu, le public a été évacué, mais pas avant d’avoir laissé une note de quelque 2 000 $ de dommages occasionnés au restaurant. S’il faut en croire le journal local, le bien nommé the Sacramento Bee, ” l’une des tables du Denny’s aurait même été endommagée.

Green DayQuant au producteur improvisé, Bryson Del Valle, il raconte que bien que le gérant du Denny’s ” ait été super cool tout le temps “, il lui a quand même présenté une facture de 1 800 $ ” pour couvrir la casse.  Vu qu’il n’avait pas un radis, le futé Bryson a eu recours à un GoFundMe pour rembourser sa dette. C’est alors que son histoire a pris un tour semi-viral, atteignant 2 776 $ en quelques jours. WACKO, de son côté a également lancé son propre GoFundMe, qui a généré 1 917 $. Mais le plus cool est venu de Green Day, lorsque le fameux combo de Billie Joe Armstrong a carrément versé 2 000 $ pour contribuer à la cause, avec le plus cool des messages au jeune promoteur : “Hey Bryson, appelle-nous ! Nous voulons jouer à ton « Club de bâtards ». On t’aime, signé Green Day.” Le groupe a ensuite posté sur son Instagram le reçu du virement, avec la légende suivante, en clin d’œil aux Who: ” The kids are alright (Les enfants vont bien).” Cool. Quant à Denny’s, au lieu de surfer sur toute cette pub gratuite, la chaine basée à Spartanburg, en Caroline du Sud, a publié le plus pisseux des communiqués, s’excusant  carrément auprès de leur clientèle de beaufs : “Denny’s est un restaurant familial et bien que nous offrons des espaces banquet disponibles dans certains de nos restaurants, nous n’autorisons aucun événement qui puisse perturber l’expérience culinaire (sic !) de nos invités. Le gérant n’avait pas été informé qu’un concert devait se tenir, et les organisateurs de l’événement ont été priés de nous verser des dommages-intérêts”. Pas très rock roll ce Denny’s 🤬

 

Vous aimerez aussi...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.