DAVEN KELLER : « Réaction C »

Partager

Daven Keller

Avec plus de dix albums à son actif et un son matiné de pop 60’s, funk et électro light, Daven Keller est décidément un drôle d’OSNI (Objet Sonique Non identifié). Inclassable et pourtant débordant d’influences, le style de « Réaction C » son petit dernier ne manquera pas de vous téléporter dans une quatrième dimension festive où l’on déguste des pinacoladas virtuelles sous des palmiers futuristes.

Réaction C Daven KellerSur l’album « Robots après tout » de Katerine voilà dix ans l’irrésistible funky- décalé « 100% VIP » c’était déjà lui. Daven Keller est un tout jeune homme qui bourlingue depuis près de vingt ans. S’il a bossé avec Dominique A, Miossec ou Katerine, depuis 2008 il navigue sus son propre pavillon, c’est sans doute pour cela qu’il s’est fait un look d’aventurier à la Corto Maltese sur la pochette de ce « Réaction C ». A sa manière, c’est vrai, ce musicien nantais est un aventurier…du son. Car à l’écoute de cet album éclectique  on se demande encore dans quelle catégorie peut-on le classifier. Electro ? Oui, sans doute de nombreuses nappes de synthés peuplent cet album. Mais pas seulement. Variété Française ? Incontestablement. On peut songer à Gaetan Roussel ou à Daniel Chenevèze, voire à Etienne Daho, mais l’inspiration la plus constante reste celle de Serge Gainsbourg dont on peut noter l’influence majeure dans des compositions telles que la funky « Véridique »- ne dirait on pas le générique du Pop Club composé et chanté par Serge et Jane ?- ou « Kamikaze » où le style Gainsbarre 60’s percute le sifflet cher à Ennio Morricone. Mais Daven Keller sait aussi être électro-pop comme sur ce « Slogan » où l’influence Pet Shop Boys se dope aux Chemical Brothers. Et également krypto-brésilien grâce à « Bossa Nova » ou « Hors du commun » avec toujours cette petite touche 60’s qui nous fait songer aux Fifth Dimension. Enfin, on est également séduit par « Eternel éphémère » au clavecin « emprunté » du « Bal des Lazes » de Polna et par « Little John » dont les chœurs évoquent quelque peu le « Loud Loud Loud » de 666. Bref si ce « Réaction C » doit vous faire réagir, ce sera bien entendu –ah aha-  exclusivement dans le bon sens du terme.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *