CHARDEAU : « Fauves & Pastels »

Partager

chardeau-mic1

Comme dans la pub Aflelou…il est foooouuuuu ce Chardeau ! Avec déjà une dizaine d’albums à son actif, cet allumé du son Californien nous offre « Fauves & Pastels », son dernier projet fantasque aux influences décalées de Michael Franks et de Polnareff.

 

Il n’est certes pas très beau Chardeau, mais il a fort heureusement bien d’autres atouts ; et en tête de liste son petit grain de folie qui le distingue allégrement de tous ses congénères aux confins du rock et des french songs. Comme la chanson de Vassiliu, on peut justement se demander « Qui c’est celui-là ? ». L’olibrius n’est est pas à son coup d’essai et compte déjà une dizaine d’albums à son actif, avec un net penchant pour la Californie, ce qui le rapproche encore un peu plus de l’auteur de « Qui a tué grand-maman ? ». Chardeau est aussi le descendant de Gustave Caillebotte, le chef de file des impressionnistes. Son rock un peu fêlé, il le cultive depuis le tournant des 90’s dans des compositions aussi chaleureuses que fantasques.

California dream

Prenez l’imparable « Ma Psychiatre » qui sonne comme un hit de Steely Dan, mais en Français dans le texte. Tantôt Polna avec « Rama noire » – on dirait presque « LNA »- et « Fille d’Alicante », tantôt Bashnung avec « L’amour Rome antique » ou la croustillante « Travelling Travelo », Chardeau joue aussi son Michael Franks avec un swing cool ensoleillé (« Juste un seul » et « Aïe Aïe Aïe »). Made in USA, dans un studio du Massachussetts, pour réaliser ce« Fauves & Pastels » il a recruté quelques squales de luxe, dont Robert Lamm, l’ex-Chicago , Jerry Goodman violoniste échappé du Mahavishnu Orchestra et Mark Andes bassiste de Canned Heat et de Spirit. Du beau linge, bien lavé en famille, quoi ! « Fauves & Pastels » puise aussi ses influences du coté de Gainsbourg, de Balavoine pour un projet aussi ambitieux que nostalgique qui tient toutes ses promesses de soleil d’hiver.

 

« Fauves & Pastels », Your Label

www.chardeau.com

Chardeau Fauves et paste001

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *