CANAL JIMI 2020

jimi hendrixLe 27 novembre dernier, le plus emblématique guitariste du rock aurait eu 77 ans, hélas, Jimi Hendrix nous a abandonnés. Et pourtant, jamais l’héritage du héros de Seattle n’aura été aussi crucial, avec la sortie de « The Fillmore East Concerts », l’intégrale des mythiques concerts du nouvel an 69/70 donnés à New York, ainsi que deux ouvrages essentiels, « Stone Free, Jimi Hendrix de Londres à Monterey » qui retrace son irrésistible ascension et le documenté « Jimi Hendrix La Totale, les 119 chansons expliquées », consacré à l’écriture de ses compositions. Jean-Christophe Mary s’est branché avec succès sur ce « Canal Jimi ».

Stone FreePar Jean-Christophe MARY

 

« Stone Free, Jimi Hendrix de Londres à Monterey » par Jason Obrecht

L’ouvrage de ce fameux critique musical américain se concentre sur la période la plus heureuse et la plus prolifique de la vie de l’artiste. À ses débuts, en 1966, il n’avait rien d’un musicien accompli, neuf mois plus tard, il devient une icône et l’une des stars invitées à participer au Festival international Monterey Pop. L’auteur nous livre nombre de détails inédits sur Jimi Hendrix, ses rencontres, ses compositions ou encore ses enregistrements. À ses débuts à l’automne 1966, Hendrix lutte pour survivre à New York. Neuf mois plus tard, il est l’icône du Swinging London, une icône de la mode. Ce livre rend compte de la métamorphose fulgurante du guitar-hero fournissant des informations inédites sur sa personnalité, ses relations, l’écriture de ses chansons, ses innovations à la guitare, ses techniques d’enregistrement en studio. En s’appuyant sur des articles de journaux et de magazines publiés en 66 et 67, Jason Obrecht revient également sur les bouleversements sociaux qui balayent le Royaume-Uni et évoque le rôle essentiel d’Hendrix à l’aube du Flower power. Un livre incontournable pour les fans.

« Stone Free, Jimi Hendrix de Londres à Monterey »

par Jason Obrecht aux Editions  Castor Music

 

Hendrix FillmoreJimi Hendrix « Songs for Groovy Children: The Fillmore East Concerts »

« Foxy Lady, Purple Haze, Voodoo Child, Hey Joe , Message To Love , … » titres éternels, gravés à jamais au panthéon du rock’n’roll. Avec son look de gypsy moderne, veste à franges Cherokee, foulard hippie, Jimi Hendrix reste pour beaucoup ce virtuose de la six cordes, dont il jouait avec les dents et qu’il brûlait ensuite (parfois) sur scène. Pourtant, fin 1969, soit un an avant sa disparition, l’homme avait changé : exit le Jimi Hendrix Expérience (trio), place au Band Of Gypsy , un groupe plus riche musicalement qui met l’accent sur le hard rock le funk où l’improvisation est reine. Près de cinq décennies après sa mort prématurée en septembre 1970, les performances légendaires de Jimi Hendrix avec le Band Of Gypsys restent parmi les plus impressionnantes de sa courte carrière. L’impact révolutionnaire que Jimi Hendrix, Billy Cox (basse) et Buddy Miles (batterie) ont eu sur le futur du rock, du R&B et du funk peut être attribué à ces quatre concerts donnés la veille du Nouvel An au cours des soirées du 31 décembre 1969 et du 1er janvier 1970. C’est tout simplement l’un des meilleurs live et précieux d’Hendrix. Ces enregistrements livrés bruts de décoffrage vous donnent vraiment envie d’être dans le public – ces soirs-là. Le trio crée un son soul et blues qui intègre ce son hard rock naissant chaque fois que Jimi frappe ces cordes de guitare. Ici son « Voodoo Child » y est particulièrement « électrique », mettant sa guitare sous haute tension comme on l’entend dans cette incandescente version de « Foxy lady » sur le premier set du 1er janvier 1970. La guitare vrille dans tous les sens, tandis que la section basse batterie s’en donne à cœur joie derrière lui. Outre les classiques, on trouve des chansons fraîchement écrites telles « Earth Blues » et « Stepping Stone » ainsi qu’une reprise brûlante d’Elmore James « Bleeding Heart » sur le premier set du 31 décembre. Pour les guitaristes en herbe, il est vivement recommandé d’écouter ce coffret ne serait-ce que pour ces performances de « Machine Gun », vibrante composition de révolte contre la guerre du Vietnam. On ne se privera pas non plus de l’excellent « Changes », titre écrit et chanté par Buddy Miles. Non seulement ces quatre versions « Machine Gun » sont dynamiques et puissantes, mais suscite la réflexion sur cette période de l’histoire américaine. Les quatre concerts sont ici livrés sous la forme de cinq CD dans leur totalité, bruts et non coupés. Dans son excellente biographie « Une vie Rock’n Roll » (Le Mot et le Reste), le patron du Filmore East Bill, Graham parlait avec passion de ces quatre concerts légendaires. Les voilà enfin officiellement disponibles.

 

Hendrix« Jimi Hendrix La Totale, les 119 chansons expliquées »

 

Jimi Hendrix a su révolutionner de son incroyable jeu de guitare la musique du xxe siècle. En quatre années seulement, il a élargi les frontières du rock et a émancipé son instrument comme nul ne l’avait fait avant lui. Jimi a en quelque sorte libéré la guitare. Ainsi, ce livre est une immersion au cœur de sa création révélée et expliquée à partir d’interviews de Jimi Hendrix, mais aussi d’entretiens avec les producteurs, ingénieurs du son et musiciens qui ont travaillé avec lui et l’ont accompagné en studio durant la seconde moitié des années 1960. Les auteurs, Philippe Margotin (romancier, chroniqueur) et Jean-Michel Guesdon (éditeur, producteur) ouvrent la Boite de Pandore et livrent ici tous les secrets de fabrication des 119 titres du guitariste. Ils reviennent sur la genèse des chansons, leur réalisation, les studios et instruments utilisés, les triomphes, mais aussi les désastres de cette longue et extraordinaire aventure humaine. À travers ce pavé de 608 pages de textes inédits, de photographies jamais publiées, de set-lists exclusives, nous voilà au cœur de l’univers artistique de Jimi Hendrix et nous plongeons directement dans les coulisses de ses enregistrements, de ses concerts. C’est vertigineux ! Un travail particulièrement précis qui reprend année après année tous les événements qui ont marqué la vie professionnelle du mythe Hendrix. 

« Jimi Hendrix La Totale, les 119 chansons expliquées » par Philippe Margotin et Michel Guesdon aux Editions E/P/A

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.