BOWIE ODYSSÉE

David BowieComme son nom l’indique c’est une odyssée Bowie… mais dans l’espace (😎  )… du Palace, à Paris où sont ainsi réunis plus de MILLE objets, disques, posters, promos, affiches et moult PLV du Thin White Duke, une caverne d’Ali Bowie débordante de trésors à visiter. Et il ne vous reste plus que dix jours pour profiter de cette incroyable expo, dont le commissaire n’est nul autre que mon estimé confrère Eric Tandy, gage de qualité.

Bowie

Eric Tandy

Déjà il y a le lieu. ZE PALACE, ce Palace où Fabrice Emaer nous avait jadis convié à tant de soirées de folie, à tant de concerts incroyables et de nuits mémorables. J’y ai même fait de la radio pirate durant plusieurs semaines ( Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/quand-le-drapeau-pirate-flotait-sur-les-toits-de-paris.html ). Revenir dans ce théâtre a déjà quelque chose de magique en soi, mais de surcroit associé à la légende de Bowie à travers cette BOWIE ODYSSÉE aux trésors infinis le choc émotionnel est encore plus intense.

BowiePour cette expo hors-norme, l’ami Tandy a réuni des objets appartenant à plusieurs bowiemaniacs, à l’instar d’Yves Gardes, collectionneur compulsif de pochettes de 45 tours de Bowie du monde entier ou de Jean Charles Gautier qui est parvenu en 72, en se faisant passer pour le cousin de DB, à se faire remettre un acte de naissance officielle de David Jones à la mairie de Brixton. Accro à Bowie comme on peut l’être à une drogue, pour assouvir sa passion, Gautier lie des contacts avec des disquaires et surtout des salariés de chez RCA. C’est ainsi qu’il récupère l’impressionnante collection de PLV, souvent immenses, à l’effigie du héros de « Ziggy Stardust ».

Bowie

Il se procure aussi des projets avortés devenus du coup rarissime comme cette pub pour « Diamond Dogs » où le chien-Bowie exhibe encore fièrement ses roustons, contrairement à la pochette sortie chez RCA. Affichez de films- il a joué dans plus de trente long métrages- connus et moins connus, cassettes 8 tracks, pins, photos rares et gadgets promos se dévorent des yeux. Je retrouve même l’alter-ego de ma chemise promo militaire « Let’s Dance », siglée Capitol records, qu’on m’avait offerte pour avoir suivi les répétitions du « Serious Monlight Tour ». Très émouvant, on découvre les photos inédites de la session qui a servi à illustrer de manière si bluffante la pochette de « Ziggy Stardust ». Bref, il y a tant d’objets qu’on ne sait plus où donner de la tête. Courrez voir cette BOWIE ODYSSÉE, il vous reste encore quelques jours !

 

BOWIE ODYSSÉE

Au Palace

Jusqu’au 31 aout 2021

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.