« Blurred Lines » VS «  Got To Give It Up », le retour !

Partager

 

Got To Give It Up

Le juge d’appel John A Kronstadt a joué hier les Salomon dans le verdict du procès qui oppose Pharrell Williams et Robin Thicke aux héritiers de Marvin Gaye, offrant d’une part un « rabais » de 2 millions de dollars aux deux chanteurs, mais qui reconnaît la responsabilité d’Universal qui a distribué « Blurred Lines » et qui accorde 50% des futurs droits d’auteur et du publishing à la famille Gaye.

 

« Blurred Lines » VS «  Got To Give It Up »Le juge a tranché, modifiant le verdict de mars dernier qui accordait de très larges dommages et intérets pour le plagiat de la chanson de Marvin Gaye «  Got To Give It Up » par Pharrrell Williams et Robin Thicke, les deux co-auteurs du méga-hit « Blurred Lines ». John A Kronstadt a ainsi décidé de réduire les dommages et intérets accordés au clan Gaye qui passeraient de 7,4 millions de $ à 5,3 millions de $. Mais parallèlement, il accorde 50% des droits éditoriaux à venir sur la chanson aux héritiers de Marvin Gaye, refusant par contre de bloquer les ventes ainsi que l’exécution en public de la chanson comme l’exigeaient auparavant les plaignants. Somme toute, un jugement plutôt équilibré qui devrait satisfaire toutes les parties et atténuer quelque peu le fameux « flou de ces lignes ».

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *