American Music Awards 2015…aussi moisi que les NRJ MA et c’est peu dire !

Partager

 

Meghan Trainor

J’ai eu beau jeu de railler les derniers NRJ Music Awards, chez les yankees, la cuvée 2015 des American Music Awards est toute aussi catastrophique. Pour paraphraser Polnareff, on va dire que c’était carrément « Le bal des nazes »… Sauf lorsque Jared Leto a rendu hommage aux victimes de Paris.

 

Taylor-Swift_Ce monde est décidément fou. Si l’on pouvait encore en douter, il faut se pincer soi-même pour être certain de ne pas rêver…ou plutôt cauchemarder au vu du palmarès des derniers AMA (American Music Awards) qui se sont déroulés hier soir au Microsoft Theater situé downtown Los Angeles. Car cette année franchement le choix des lauréats était tout particulièrement gratiné, jugez-en par vous même…Artiste de l’année : le pire boys-band depuis le split d’Alliage…j’ai nommé les insipides One Direction ! Chanson de l’année pour la pétasse anorexique gueularde Taylor Swift avec « Blank Space ». Artiste masculin pop rock favori nous réservait le choix entre la peste Sam Smith et le choléra le transparent Ed Sheeran …et bien, le choléra roux mou a raflé la mise. Artiste féminine pop rock favorite, la Lolita Ariana Grande qui a su s’imposer contre la Swift et cette grosse trainée de Trainor. Groupe pop rock favori…encore remporté par le pire boys band depuis le split des Backstreet Boys. Album pop rock favori…là vous êtes autorisés à gerber… « 1989 » par la Swift.

C’est du côté du rap qu’est venu notre salut

 

Heureusement, c’est du côté du rap qu’est venu notre salut avec le meilleur album rap et hip hop décroché par la bombe nicki-minaj-anatomique talentueuse, ma femme de Minaj favorite, Nicki Minaj pour son excitant « The Pinkprint » au titre en forme de clin d’œil au « Blueprint » de Jay-Z. Meilleur artiste rap et hip hop, le Canadien the Weeknd et cela n’est que justice. Artiste favorite Soul et R&B là aussi cela vole haut avec notre Riri internationale, Rihanna qui coiffe au poteau Beyoncé et Mary J Blige. Album favori Soul et R&B c’est again notre ami the Weeknd avec son album « Beauty Behind the Madness » porté par le méga-hit « Can’t Feel My Face ». Groupe de rock alternatif avec the Fall Out Boys. Artiste mainstream favorite…encore et toujours le sac d’os Swift. Enfin, meilleur artiste EDM (Electronic Dance Music) remporté par Calvin Harris qui écrase David Guetta et le DJ russe Zedd . À notre très grande déception, hélas mille fois hélas, Kendji Girac- vous savez le fils caché de Jacques et Bernadette Girac – et Louane n’ont manifestement rien gagné.

 

 

Moment de grâce

 

Jared LetoSeul et unique moment de grâce de cette cérémonie, lorsque le rocker comédien Jared Leto est monté sur scène pour rendre hommage aux victimes fans de rock du Bataclan…où il s’était lui-même produit avec sa formation Thirty Seconds to Mars : « Voici quelques mois, avec mon groupe 30 Seconds To Mars, nous étions sur le point d’achever notre tournée Européenne et on cherchait alors une bonne excuse pour faire une halte dans l’une de nos villes favorites au Monde : Paris. Nous avons donc décidé de donner un concert impromptu dans l’une des salles de rock historique qui s’appelle le Bataclan. C’était magnifique, pacifique et inoubliable. Mais chaque jour est différent, hélas. Sept mois plus tard, le soir du 13 novembre cette même salle s’est retrouvée en état de siège, une parmi toute une série d’attaques terroristes simultanées à Paris qui ont bouleversé notre monde à jamais. On compte 130 victimes innocentes assassinées et 368 gravement blessés et au moins sept millions qui seront à jamais traumatisés marqués à vie par cette tragédie aussi horrible qu’insensée . Comme certains d’entre vous, nous avions des amis et d’anciens collègues qui s’y trouvaient ce soir-là. Steve Toth et Matt McJunkins s’en sont tous deux sorti. Thomas Ayed hélas non. Le journaliste Antoine Leiris qui était aussi au Bataclan a écrit ces mots : « Vendredi dernier vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils, mais vous n’aurez pas ma haine. » Puis il a continué à citer la lettre d’Antoine Leiris: « Vous l’avez bien cherché, mais répondre à la haine par la colère ce serait céder à la même ignorance qui a fait de vous ce que vous êtes. Vous voulez que j’aie peur, que je regarde mes concitoyens avec un œil méfiant, que je sacrifie ma liberté pour la sécurité. Perdu. (…) Nous sommes deux, mon fils et moi, mais nous sommes plus fort que toutes les armées du monde. » Puis Jared Leto a poursuivi soulignant que : «  Ce soir, nous tenons à rendre hommage aux victime de cette violence inimaginable qui a frappé Paris et tant d’autres lieux tout autour du globe. Mais la France doit compter, la Russie doit compter, la Syrie doit compter, le Mali doit compter, le Moyen-Orient doit compter, les États-Unis doivent compter, car le monde entier doit compter et la paix reste possible. »

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *