Ajouter l’insulte à l’injure rock à New York City

eve_reed_imageOn connait tous l’héritage rock flamboyant de New York City et particulièrement de l’East Village qui a vu émerger les Ramones, Blondie ou les Talking Heads…enfin, presque tous, car s’il faut en croire les promoteurs d’un immeuble de location baptisé du prénom d’Eve pressés d’attraper le chaland les Ramones sont arrivés AVANT le Velvet Underground…puis leur Eve ! Ajoutant l’injure à l’insulte en pratiquant des prix de location si astronomiques qu’aucun rocker débutant ne pourra jamais se payer.

Eve, 13th st NYCVoici l’annonce dans toute sa splendeur : « D’abord, nous avons eu les Ramones, » affirme-t-elle, avant d’ajouter « Et puis, le Velvet Underground. Et, maintenant, il y a Eve, East Village : résidence de location, offrant studios decorés  et appartement d’une et deux chambres à coucher design. »

Tout d’abord, messieurs les petits futé de chez Eve, mes potes les Ramones  ont secoué Manhattan dix ans  APRÈS le Velvet Underground. D’autre part,  proposer à la loc un simple studio à 3325 dollars ou un deux pièces 6449 dollars, en se jouant de l’image rock du quartier de l’East Village est une insulte à tout ce que représente justement la rock culture car jamais un musicos inconnu débutant ne pourra se payer pareille turne. Situé sur 13th Street, Eve ajoute donc l’insulte à l’injure méconnaissant justement non seulement l’histoire du rock mais surtout en trahissant absolument son esprit. Shame on you Eve ! Il ne suffit pas de poser une croute représentant le Velvet dans le hall d’entrée et de la baptiser The Reed pour faire passer la pilule, motherfuckers !

 

Eve

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.