A Austin Bowie St devient  rue David Bowie…just for one week !

Partager

 

 

David BowieC’est l’initiative d’un fan anonyme qui a remplacé la plaque de Bowie St à l’angle de la 5th street par une plaque David Bowie St. Et comme la municipalité est vachtement rock and roll, en hommage à David Bowie cette « vraie fausse » plaque restera en place, mais seulement hélas pour une semaine…

David Bowie StBowie…James Bowie, il est le commandant du légendaire Fort Alamo. C’est un colonel des Texas Rangers et il décède le 6 mars 1836 après avoir rejoint avec 30 volontaires la garnison forte de 106 hommes. Tous périront écrasés par les forces mexicaines du Général Santa Anna à San Antonio à l’instar du héros Davy Crockett mort lui aussi pour l’idée même de liberté et de résistance qu’incarnait .Fort Alamo. D’ailleurs le 21 avril, conduite par Sam Houston la toute nouvelle armée d’un Texas fraichement indépendant tombent par surprise  sur les troupes de Santa Anna à leur bivouac et c’est aux cris de « Remember the Alamo ! (Souviens toi de Fort Alamo) » que les Mexicains sont taillés en pièces. Santa Anna doit alors sonner la retraite et regagner son Mexique ls castagnettes entre les jambes. Le Texas était désormais indépendant ipso facto. Ainsi lorsque David Bowie a démarré sa carrière, au beau milieu de la Monkeemania, il ne tenait absolument pas à ce qu’on puisse un seul instant le confondre avec David Jones, le chanteur des Monkees, qui se voulaient « la réponse made in USA à la British invasion des Beatles ». C’est ainsi que David Robert Jones se métamorphose en David Bowie pour son single de 1967 « The Laughing Gnome » en hommage au héros d’Alamo…et de son fameux couteau, le Bowie knife, jouant ainsi du coup sur ce billard à deux bandes, ce qui lui ressemble bien. Mais,à Austin capitale du Texas, Jim Bowie appartient au patrimoine national et débaptiser sa rue pose un véritable problème.

Patrimoine rock

 

Cependant, Austin revendique également son patrimoine rock à travers le célèbre Festival SXSW (South By South West), ses fameux groupes et artistes locaux tels Janis David Bowie StJoplin, Willie Nelson, les 13th Floor Elevators, Stevie Ray Vaughan, Joe King Carrasco et bien d’autres…or tous ces groupes ont pour la plupart démarrés dans les nombreux clubs et bars de cette fameuse 5th st qui croise Bowie St…CQFD ! Or justement les bureaux du Festival SXSW sont à quelques mètres de la nouvelle plaque David Bowie St…ce qui prouverait qu’il y a anguille rock sous roche ! Pour la loi US cette substitution est assimilée à un acte de vandalisme. Mais au lendemain de la disparition de David Bowie la magie du rock ne pouvait rester inopérante, c’est ainsi que la municipalité d’Austin, via son « Département des Transports » a publié le communiqué suivant : « Le Département des Transports a été avisé que quelqu’un s’est montré particulièrement créatif eut égard à la plaque de rue au croisement de Bowie et de 5th St en remplaçant le panneau urbain et ainsi afficher « David Bowie » en mémoire de l’idole de la pop culture. Nous apprécions tous la réputation d’Austin en tant que « Capitale de la musique live » de la planète et nous sommes reconnaissants envers tout ce que David Bowie a su apporter à l’industrie de la musique et à tout le reste. Pour toutes ces raisons, nous avons décidé de laisser en place cette plaque jusqu’à mardi prochain le 19 janvier, pour que notre communauté puisse ainsi bénéficier quelques jours encore de cette contrefaçon. Mais à cette date, nous devrons hélas remettre en place la plaque officielle de Bowie St. » On peut d’ores et déjà parier que quelques villes du monde vont se mettre bientôt à inventer des Avenue David Bowie, des parcs David Bowie…des spaciodromes David Bowie en hommage au Starman…London calling…allo Boris Johnson, quelqu’un à la maison pour songer à honorer le Thin White Duke… ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *