Vanilla Ice derrière les barreaux

Partager

dich103_Vanilla-Ice-Project-BTS11-1016_s4x3_lg

Le rapper blanc Vanilla Ice s’est retrouvé au poste, les menottes aux poignets, accusé d’avoir cambriolé la maison d’à coté.

 

The-Vanilla-Ice-Project-on-the-DIY-NetworkFaut il être cruche tout de même pour aller braquer un générateur pour piscine et des meubles. Et réussir à se faire pincer. C’est l’exploit réalisé dans la localité de Palm Beach en Floride par celui qui chantait « Ice Ice Baby » sur le fameux sample de Queen et David Bowie « Under Pressure ». Mais depuis son méga hit en 1990, on ne peut pas dire que Vanilla Ice ait brillé de sa présence dans les charts. Il est vrai que depuis 1996, on peut dire que le rap à la vanille est puissamment incarné par un certain Marshall Mathers, alias Eminem. Pourtant Robert Matthew Van Winkle originaire du Texas a sans doute été un des premiers blancs à pratiquer le breakdancing. Très vite il se met au rap et assure quelques premières parties d’artistes de premier plan comme NWA ou Public Enemy. Après avoir failli être signé sur Def Jam, Vanilla publie son premier album « To The Extreme » boosté par son tube « Ice Ice Baby » qui squattera 16 semaines d’affilée le sommet du Billboard et s’écoulera à plus de 11 millions de copies ! (Ca fait rêver aujourd’hui !) Et puis plus rien ou presque. Si Ice continue à sortir des disques, il ne tutoiera plus jamais les étoiles. Reconverti en une sorte de Stéphane Plazza de la rénovation, pour la chaine câblée DIY (Do It Yourself), Van Winkle est désormais le présentateur de « The Vanilla Ice Project » où il retape des bicoques avant de les revendre. Après son arrestation, le porte-parole de la police de Palm Beach a déclaré : « Au cours de l’enquête, il a été prouvé que Matthew Van Winkle a joué un rôle-clé dans ce cambriolage. Un mandat a donc été dressé contre lui et la perquisition a permis de retrouver une partie des objets dérobés dans une villa dont Mr Van Winkle avait la garde. » Ice nie bien entendu en bloc. Il a payé une caution de 6000$ pour retrouver sa liberté. Il devra néanmoins bientôt s’expliquer devant les juges et là pas sur que notre Ice baby reste de glace.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *