Un vigneron US nous saoule avec son pinard Purple Rain

Purple Rain pinardComme le disait si bien Michel Audiard « les cons on les reconnait car ça ose tout ». L’établissement vinicole L’uva Bella Winery, basé dans l’Ohio, le prouve à nouveau en osant défendre son droit de vendre son pinard « Purple Rain », ignoble contrefaçon, affirmant que Prince était célèbre pour son « mépris de l’alcool » et qu’il n’y aurait donc aucune confusion pour les consommateurs. Tu parles….

Purple Rain pinardUn vigneron de l’Ohio, mène actuellement un combat juridique contre l’Estate de Prince, qui gère sa succession. L’uva Bella Winery a présenté une défense bien nulle pour défendre sa marque « Purple Rain », affirmant que «  la célèbre aversion du musicien décédé pour l’alcool signifie que les consommateurs n’associeront jamais son héritage à ses boissons pour adultes et donc il n’y aurait aucune confusion possible ». Ben voyons !

« Dans la mesure où Prince était réputé pour son dédain de l’alcool », écrivent les avocats de L’uva Bella Winery dans une nouvelle requête déposée auprès de la commission américaine de recours et d’appel en matière de marques dans le cadre du litige en cours. « Prince était un abstinent qui méprisait l’alcool », poursuit la requête. « Prince n’a jamais prêté son nom à aucun produit ou entreprise de son vivant, et n’a jamais approuvé ou promu aucun produit, et encore moins de produits portant le nom ‘Purple Rain’. Les fans de Prince, qui connaissent ses croyances et ses opinions, n’associeraient jamais un produit contenant de l’alcool à l’artiste. » Le vigneron cupide fait valoir cette nouvelle défense après que la succession de Prince l’ait attaqué en justice l’été dernier, exigeant l’annulation de la marque « Purple Rain » attribuée à L’uva en 2019, trois ans après la mort par overdose accidentelle du lauréat du Grammy. La succession a invoqué un « risque de confusion » et une « fausse suggestion d’un lien » avec l’artiste superstar pour justifier sa requête. La commission fédérale n’a pas encore statué sur le litige, comme l’a rapporté Billboard.

La succession protège la propriété intellectuelle que Prince a créée de son vivant, notamment son image et la marque « Purple Rain », qui lui est fortement associée.  » Purple Rain » est la chanson, l’album, la tournée, le film, etc… les plus célèbres de Prince, et il ne fait aucun doute que « Purple Rain » représente Prince. Prince est aussi incontestablement l’un des musiciens les plus célèbres de tous les temps », affirment-ils dans leurs documents. L’uva Bella Winery commercialise actuellement son vin « Purple Rain Concord » sur son site Web au prix de 7,99 dollars la bouteille… de la piquette sans intérêt à éviter à tout prix ! Et même si l’on trouve une référence à « Purple Rain » sur la chanson d’America  » Ventura Highway » sortie en 1972, cela n’autorise en rien un tel pillage artistique.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.