Qui convoite la tombe d’Eleanor Rigby ?

Partager

 

La Bible d'Eleanor Rigby 

Non, ce n’est pas une blague, et la preuve, hélas, que tout se vend de nos jours, et pas uniquement sur le « dark net », car la tombe et la bible d’Eleanor Rigby, celle-là même qui a inspiré leur fameuse chanson aux Beatles, seront vendus aux enchères. Coïncidence, au même moment, le manuscrit de la chanson… « Eleanor Rigby » se retrouvera simultanément sous le marteau du commissaire-priseur.

 

Bon, petite précision : pas question pour le futur acheteur de la tombe d’Eleanor Rigby de démonter sa pierre tombale, de la ramener à la maison et de la remplacer  au cimetière par une copie en plastique. Une telle conduite se verrait bien entendu sanctionnée par la loi british. Cependant, l’acheteur détiendra la titre de propriété de la tombe et à ce titre, justement, pourra décider…de s’y faire enterrer, par exemple. Eleanor Rigby est supposée avoir inspiré leur chanson aux Fab Four, même si Paul s’en défend, racontant, selon l’historien Jacques Volcouve qu’« il faudrait mieux chercher du côté de Bristol durant sa relation avec Jane Asher ». Mais toujours selon Jacques, sachant que la tombe se trouve exactement dans le jardin de l’église St Peter, située à Woolton là où John et Paul se sont très précisément rencontrés durant une fête de patronage, ce dernier passant régulièrement devant les lieux, n’a pas du manquer de voir passer ce nom, qui a du forcément percuter sa mémoire. Accompagnant ce titre de propriété, une Bible appartenant à Eleanor annotée de sa main de l’inscription « God is love (Dieu est amour) ».

« B side »

Eleanor Rigby

Le lot sera mis en vente le mois prochain, entre 2000 et 4000£. Le titre de concession et la Bible ont été récemment retrouvés durant la clôture de la succession de deux demi-sœurs d’Eleanor Rigby. La concession sera valable 99 ans pour l’heureux acquéreur. Pure, mais néanmoins troublante coïncidence, le manuscrit de la partition de cette même chanson se retrouve également sur le marché. Écrit de la main de George Martin, annoté et signé par Paul McCartney qui y précisait qu’« il fallait l’enregistrer au studio 2 d’Abbey Road avec quatre violons, deux violons alto et deux violoncelles ». Ces deux lots seront vendus par Omega Auctions le 11 septembre prochain, durant une vente plus large d’objets de collection Beatles, qui se tiendra à Warrington. Sortie en 1966, en face « B » de « Yellow Submarine », « Eleanor Rigby » est une des perles les plus rares jamais découvertes dans une « B side ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *