Le feuilleton Kesha VS Dr Luke continue et on n’y pige toujours nada

Partager

 

kesha

Depuis quelques mois, dans les news de la presse musicale anglo-saxonne, on se retrouve abreuvé des déboires de la chanteuse Kesha avec son ex- producteur, le bien nommé Doctor Luke et son tout aussi bien blazé, Kemosabe records. Chaque jour apporte son rebondissement dans ce véritable feuilleton. Cette fois le bon Luke avait dit ok pour que la chanteuse puisse chanter un titre de Dylan en public aux Billboards awards…et puis il s’est ressaisi et il a dit non et nananananère…..Du coup, une nouvelle news sur Kesha et Luke AGAIN…great !

 

Kesha & Dr LukeFranchement, je n’avais jamais entendu  parler ni de Luke ni de Kesha. Le seul Luke de mes connaissances, c’était notre bon vieux Skywlaker et ses aventures dans les étoiles. Et bien il faut croire qu’il en existe un autre, qui répond au petit nom délicat de Lukasz Sebastian Gottwald. Certes il existe également u groupe français baptisé Luke, originaire de Bordeaux, mais là c’est encore une autre histoire ! Renseignements pris, le Luke en question a démarré comme guitariste du house band de l’émission Saturday Night Live avant de remixer Bon Jovi. Et c’est là que sa carrière « démarre » …enfin si on veut en produisant des héros du rock tels que…Pink, Avril Lavigne et Katy Perry. Notre producer à la mode travaille également avec quelques Latin stars telles Shakira, Flo Rida et Pittbull…la crème de la crème avant qu’elle ne tourne. Après s’être bien remplis les poches de dollars, le docteur ouvre sa propre clinique…enfin son label comme une sous-marque de Sony Music : ce sera le brillant Kemosabe records, mondialement réputé…pour être la phrase cule de Tonto, le compagnon du Lone Ranger. Et comme le chantait si bien Doc Gyneco dans « Viens voir le docteur », le Luke en question signe une chanteuse du nom de Kesha (Kesha Rose Sebert) en 2005 lorsqu’elle n’a que 18 ans. Luke publie deux albums de la Belle et 9 ans plus tard, en 2014, elle accuse son producteur de l’avoir droguée et d’avoir abusé d’elle. Déjà sans me prononcer sur le rapport entre Kesha et Luke, je suis bien incapable de vous citer UN seul hit de la Kesha en question. Mais l’ami Wiki dit que Ziz Khalifa et Snoop Dogg l’auraient adoubée, c’est qu’elle ne doit pas que des tares. En tout cas, avec le procès intenté par la chanteuse à son ex-manager, chaque jour tombe une nouvelle info. Un jour Kesha parvient à obtenir d’un juge que son contrat d’artiste exclusif soit cassé, le lendemain un autre juge proclame exactement le contraire.

Un gros coup de public relation ?Kesha

Un jour le Luke autorise Kesha à faire tralala…le lendemain il lui retire son autorisation. C’est qu’ainsi que, vu de l’extérieur, comme disait Serge, on finit par se demander si tout cela n’est pas un gros coup de public relation, chaque nouvel épisode permettant de relancer un jour le Luke, le lendemain la Kesha. Cette fois, c’est un Instagram posté par la chanteuse qui proclame : « J’étais si excitée à l’idée de chanter durant cet hommage rendu à Bob Dylan en interprétant sa chanson « It Ain’t Me Baby » aux Billboard Awards cette année. Mais je suis à la fois triste et désolée de vous annoncer que je ne serai pas autorisée à chanter. Je tenais à préciser pour que cela soit clair que pour moi il devait être exclusivement question d’honorer un de mes compositeurs favoris de tous les temps et que cela n’avait strictement rien à voir avec Dr Luke. Il n’était pas question pour moi d’exhiber sa photo, de parler de lui ou même d’évoquer ma situation légale d’une quelconque manière qui soit. Je voulais juste chanter une chanson que j’adore pour rendre hommage à un artiste que j’ai toujours considéré comme un modèle. Merci à tous pour votre soutien. » Mouaaaaiiisssss…..En attendant, tout n’est pas complétement perdu puisque Kesha prépare son 3éme CD avec le DJ Zedd !Instagram

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *