L’avenue Stevie Wonder inaugurée à Detroit

Partager

GBD & Stevie

 

C’est un Stevie Wonder particulièrement ému qui a assisté hier à l’inauguration de l’avenue qui porte désormais son nom dans sa bonne ville de Detroit, Michigan. Pour celui qui m’avait chanté « the Christmas Song », lors de notre première rencontre pour la télé à Paris en 1986, cette reconnaissance de sa « Motor-Town » sonne sans doute comme le plus beau des cadeaux de Noël.

 

 Stevie Wonder AvenueJamais je n’ai oublié cette scène. Dans sa suite parisienne, en 1986, Stevie me recevait pour TF1 m’accordant une interview à la fois pour le journal de 20H de Bruno Masure et pour l’édition de 18H, le « Mini-Journal » de Patrice Drevet. Mais lorsque j’ai réalisé que le Wonder Boy avait tous ses synthés branchés devant lui, je n’ai pas pu résister à l’idée de lui demander de nous interpréter une chanson de Noël. Après avoir « toppé » ma main, la star de « Higher Ground » m’a alors chanté et joué la version la plus émotionnelle jamais entendue du classique « The Christmas Song ». À Détroit hier, Stevie n’a pas fait « The Christmas Song », et pourtant il aurait pu. Mais il a choisi sa composition la plus lumineuse « You Are the Sunshine of My Life » pour célébrer ce moment particulièrement émotionnel. Selon le Detroit Free Press, qui couvrait l’évènement, les panneaux arborant la mention « Stevie Wonder Avenue » ont été apposés dés le croisement de Milwaukee Avenue dans le quartier de Woodward à seulement un kilomètre et demi du QG historique de la Motown, situé au 2648 West Grand Boulevard, et à seulement deux « blocs » de la maison familiale située sur Milwaukee et Brush où avait emménagé le jeune natif de Saginaw, au début des 60’s. « Je sais que rien n‘est éternel, mais je vais graver ce moment dans mon esprit et faire qu’il dure toute ma vie », a déclaré le héros de la soul et du funk, en présence du Maire de Detroit, Mike Duggan, et des parlementaires locaux.

Vous avez changé le cours de l’Histoire

La clef de Detroit

Stevie Wonder s’est alors fait remettre la clef de la ville. À cette occasion, le maire a déclaré à la star de 66 ans : « que c’était une manière de le remercier pour tout ce que vous nous avez donné. Vous avez changé le cours de l’Histoire et vous l’avez fait en prenant votre envol ici même à Detroit ». Une chorale de la Detroit School of Arts a chanté les classiques « wonderiens » « Do I Do » puis « Isn’t She Lovely » et « All I Do », avant que la fanfare du Cass Tech High School ne fasse résonner les accords dorés de « Sir Duke », tandis que Dugan dévoilait le panneau « Stevie Wonder Avenue ». « Jamais je n’aurais imaginé qu’un truc pareil puisse se produire de mon vivant » a déclaré un Wonder particulièrement ému. Et lorsque le DFP en a profité pour lui demander quel était son sentiment sur le Prsident élu Trump, Wonder a alors répliqué : « Nous avons le choix entre faire le bien entre nous ou le mal. Choisir entre le bien et le mal, est un choix que doit assumer le Président élu. ». Enfin, Stevie Wonder a tenu à honorer sa ville de Detroit qui a pu développer tout le talent musical d’un petit adolescent sous la houlette de Berry Gordy Jr et des autres champions de la Motown. Pour le moment, l’Avenue Stevie Wonder ne court que sur quelques centaines de mètres, mais une pétition circule déjà pour que toute la portion de Milwaukee Avenue jusqu’au berceau de la Motown, soit un peu moins de trois kilomètres soit entièrement rebaptisée « Stevie Wonder Avenue. ». Anyway, Stevie rejoint ainsi le club très fermé des musiciens de Detroit distingués par un nom de rue, à l’instar du Berry Gordy Boulevard, Aretha Avenue, Miracles Boulevard, Temptations Drive et plus récemment le Glenn Frey Drive. Bref, en un mot comme un seul, Detroit est vraiment une ville…wonderful !

La conférence de presse de Stevie Wonder

http://on.freep.com/2ic6MnX

Stevie Wonder Ave Press conference

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *