La révolution pop s’expose à Londres en 350 objets iconiques

Partager

Sgt Pepper

« You say you want a revolution ? » L’expo de la contre-culture ouvre en septembre prochain au V & A (Victoria & Albert Museum de Londres). On y découvrira pour la toute première fois entre autres la jaquette chamarrée que portait George Harrison sur l’emblématique pochette de « Sgt Pepper ».

Sgt PepperCette exposition hors du commun embrasse la période cruciale de la fin des 60’s : très précisément de 1966 à 1970. Les deux commissaires de l’évènement Victoria Broackes et Geoffrey Marsh nous avaient déjà ébloui l’an passé avec leur incroyable expo « David Bowie is… » où ses costumes de scène les plus emblématiques se mêlaient aux documents rares. Un régal ! Cette fois, en se focalisant sur la contre-culture de la fin des années 60, cet événement majeur intitulé « You say you want a revolution ? Records and rebels 1966-70 » se tiendra au Victoria & Albert Museum du 10 septembre 2016 au 27 février 2017, avant sans doute de s’envoler vers les USA ou les grandes capitales de l’Europe que sont Paris, Berlin ou Rome. L’exposition embrassera certains lieux ou certains évènements comme Carnaby Street à Londres, les évènements de mai 68 à Paris ou le Festival de Woodstock dans l’État de New York. En plus de l’uniforme couleur pèche porté par George sur la pochette de « Sgt Pepper », sa veuve Olivia Harrison a également confié aux deux curateurs le sitar de son mari ainsi que diverses lettres et le journal de bord tenu par le fameux Beatles tout au long l’enregistrement du LP de 67 « Sgt Pepper’s Lonely Heart Club Band ». D’autres objets Beatles seront également exposés, la jaquette verte chamarrée de Lennon sur la même pochette ainsi que le manuscrit de la chanson « Lucy In The Sky With Diamonds ».

200 pochettes  d’albums de la collec’ de John Peel

En tout on découvrira 350 objets forcément magiques, comme autant de time capsules de cette époque incroyable qui a profondément changé le cours de nosThe Who Woodstock vies : une robe de Twiggy, des costumes de Mick Jagger et de Sandie Shaw « la chanteuse aux pieds nus » comme on disait alors, la célèbre veste à franges indienne que portait Roger Daltrey durant le concert de Woodstock, un caftan afghan porté au même Festival par Grace Slick du Jefferson Airplane…Plus étrange, mais oh combien émotionnel, une liste de courses rédigée par un étudiant anonyme de mai 68 sur sa barricade face aux CRS, le scaphandre de l’astronaute William Anders, l’auteur de la fameuse photo de la Terre s’éclairant au soleil lors de la mission Apollo 8. L’expo sera également un hommage aux oreilles visionnaires du célèbre DJ de la BBC John Peel dont plus de 200 pochettes de LP tirés de sa collection perso seront exposés. Comme pour Bowie, l’expo sera interactive grâce à des casques audio portés par tous les visiteurs…sound and vision comme le disait Bowie !

« You say you want a revolution ? Records and rebels 1966-70 » au Victoria & Albert Museum du 10 septembre 2016 au 27 février 2017

rev_banner

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *