Drake balance deux puissants titres inédits

Partager

 

 Drake Scary Hours

 

Décidément, rien ne saurait arrêter le fringant rapper de Toronto, car tel le Lone Ranger, Drake chevauche à nouveau vers les sommets avec l’imparable et autobiographique « God’s Plan » suivi par l’hypnotique et pulsée « Diplomatic Immunity ». Et…devinez quoi ? Ce « Plan divin » se retrouve directement catapulté en numéro un. Pas mal pour un teaser en attendant l’album baptisé « Scarry Hours ».

 

 

Scary HoursIl a l’âge de mon fils…et d’ailleurs il pourrait être mon fils. Aubrey Drake Graham à la fois rapper et good jewish boy, géant incontesté de la blackitude agitée mais en version coolitude exacerbée n’avait rien publié depuis sa radieuse mixtape « More Life » en mars dernier, mais avec cette lumineuse et entêtante « God’s Plan » Drake nous refait le coup de « Hotline Bling », un OVNI sonique imparable dont les mots scandés se gravent grave dans notre subconscient au point que cela en devient carrément addictif. Totalement autobiographique, le texte souligne la difficulté de rester tout en haut de l’affiche malgré les bad vibes générées par tous les jaloux autour de vous. Références à sa ville, à son quartier et bravades diverses, « there’s a lot of bad things that they wishin’ on me  ( ils me souhaitent tout un tas de mauvais trucs) Drake exorcise toutes ces pensées négatives pour en faire quelque que chose de positif. Quant à « Diplomatic Immunity », c’est bien plus qu’une  simple « B » Side. Drake y fait référence au « traité de Versailles » et au champagne, à ses 13 Billboard Awards, au « Six » le surnom de sa ville natale Toronto, à l’équipe des Detroit lions et à son casino, comme un kaléidoscope entêtant et puissant pour les oreilles. Ces deux titres seraient le joyeux signe avant-coureur de son album à venir intitulé « Scarry Hours » que nous attendons donc de Gonzo pied ferme. 😉

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.