Deux Woodstock pour les 50 ans du Festival

Bethel WoodsVoici 50 ans, du 16 au 18 aout 1969 près d’un demi-million de kids se réunissaient pour trois jours de musique, de paix et d’amour. Pour célébrer son cinquantenaire, le Festival le plus mythique de toute l’histoire du rock revient cet été 2019 avec un Festival programmé par Live Nation. Seule ombre au tableau, il ne se tiendra pas exactement sur les terres du fameux fermier Max Yasgur, mais juste à côté dans la ville de Bethel. Seule ombre au tableau, il n’a pas le droit de s’appeler Woodstock.

woodstock-50Sous l’égide du Bethel Woods Center for the arts, se tiendra du 16 au 18 aout 2019 le « Bethel Woods Music and Culture Festival celebrating the golden anniversary at the historic site of the 1969 Woodstock Festival ( Festival de musique et de culture de Bethel Woods, célébrant l’anniversaire d’or sur le site historique du Festival de Woodstock de 1969) ». L’appellation contrôlée Festival de Woodstock appartenant à son créateur Michael Lang, cette célébration se fera manifestement sans lui. Ce dernier n’a pas exclu de tenir « son propre Woodstock » dans un lieu qui reste encore à déterminer. Pour mémoire Lang avait promis au conseil municipal de Bethel que seulement 50.000 spectateurs assisteraient au Festival. L’histoire a prouvé le contraire. Et on le comprend avec une telle affiche. Santana, Grateful Dead, CCR, Janis Joplin, Sly Stone, The Who, Jefferson Airplane, Joe Cocker, Ten Years After, the Band, Crosby, Stills, Nash & Young, Jimi Hendrix et tous les autres. Un Woodstock birthday s’était déjà tenu pour les 25 ans du Festival, dans la ville voisine de Saugerties en 1994, avec une affiche bien moins prestigieuse, mais boostée par la présence de Dylan qui n’était pas à l’affiche du premier. De même, pour les 30 ans, en 99, 400.0000 spectateurs s’étaient massés sur une base aérienne désaffectée de l’US Air Force à Rome, NY, émaillé par de nombreuses bastons et mêmes diverses plaintes pour viol. Dix ans plus tard, cette fois à Bethel, s’était tenu une série de concerts avec quelques survivants du Woodstock original, dont Country Joe McDonald, Big Brother and the Holding Company ( hélas sans Janis 😉 ), Canned Heat et Jefferson Starship. Cette année l’événement sera organisé par Live Nation Concerts et INVNT, avec des informations sur la programmation et la billetterie qui devraient être disponibles prochainement, sur le site web du Centre. « Cet événement musical, culturel et communautaire pangénérationnel aura lieu à BWCA, à seulement 90 minutes de New York.Woodstock

Ces trois jours incluront des performances en direct d’artistes éminents et émergents de différents genres et décennies, ainsi que des conférences données par d’éminents futuristes et experts en rétro-technologie « , peut-on lire dans le communiqué officiel. « Les festivaliers pourront également visiter le Musée de Béthel Woods, qui raconte l’histoire des années 1960 à travers des médias immersifs, des engagements interactifs et des artefacts du festival de 1969, ainsi que l’exposition spéciale We Are Golden de 2019 : Réflexions sur le 50e anniversaire du Festival de Woodstock et aspirations pour un futur âge du Verseau. »  Les promoteurs soulignent que le Festival utilisera les « lieux et installations de pointe » du Centre des Arts, avec des villages de divertissement et une série d’espaces de représentation sur mesure » qui seront spécialement créés pour l’événement. « Nous sommes ravis de nous associer à Live Nation et INVNT pour produire le Bethel Woods Music and Culture Festival « , a déclaré Darlene Fedun, directrice générale du Bethel Woods, dans son communiqué. « Il y a cinquante ans, des gens se sont rassemblés pacifiquement sur notre site inspiré pour changer le monde par la musique. En tant que gardiens de ce lieu historique, nous demeurons engagés à préserver cette riche histoire et cet esprit, et à éduquer et inspirer les nouvelles générations à contribuer positivement au monde par la musique, la culture et la communauté. ». Bref, 50 ans plus tard, le peace and love reste toujours d’actualité. Deux fois plus même si Michael Lang met sa menace à exécution.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.