Après musicien… homme de chambre

RishiChancelier de l’échiquier c’est toujours mieux que chandelier à Buckingham Palace… quoi que ? Le dernier en date, un certain Rishi Sunak a eu une riche idée pour révolutionner le monde de la musique. Tous ces feignants inactifs pour cause de COVID n’ont qu’à se recycler, sacrebleu ! Et il les a aiguillé vers un site web du Pole Emploi rosebeef, le National Careers Service, où en 30 questions le batteur de hard-rock lambda est recyclé dans une séduisante carrière d’homme de ménage. Bon, son initiative a déclenché un tollé général.

RishiBon déjà Rishi Sunak, ça fait un peu Rascar Capak ( aka la vilaine momie inca des 7 boules de cristal dans les aventures de Tintin). Bon, ça fait aussi un peu Yma Sumac… mais là c’est plus cool, mais au-delà du patronyme le Chancelier de l’échiquier, soit le ministre des Finances, de Boris le dingue et quadra ex de chez Goldman Sachs n’est plus à une provoc près. Sauf que la dernière en date… fera justement date. Sa dernière déclaration affirmant que « que les musiciens et autres personnes travaillant dans le secteur artistique « devraient se recycler et trouver d’autres emplois » a allumé le feu aux poudres. Du coup, le site web du National Carreers Service, où en 30 questions d’évaluation on vous bâtit une toute nouvelle carrière est devenu viral. Le site vous guide vers une carrière alternative, via une séance de questions-réponses ne prenant que cinq à dix minutes de votre temps. Un phénomène devenu viral lorsque le bon Rishi Sunak suggère que les personnes travaillant dans le secteur de la culture et des industries créatives devraient se recycler, ce qui a clairement énervé beaucoup de gens. Et on les comprend ! J’ai donc moi-même fait le test, comme rock-critic blanchi sous le harnais ayant besoin de se ressourcer et le résultat n’est pas triste… la preuve : « Vous pouvez répondre à quelques questions supplémentaires pour voir les emplois particuliers qui peuvent vous convenir, comme un animateur ou un auxiliaire médical. À partir de là, vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur chaque rôle ». Alors, à quoi vous attendre ? À pas grand-chose, après avoir coché tous les choix multiples, on me suggère de m’orienter vers un job de cadre marketing, de gratifiant « business developer manager » ou encore d’homme de service dans un hotel. Cool… Bref, grâce à l’ami Rishi, si vous étiez un ancien bassiste vous pouvez aisément devenir commerçant.  Un tour manager désireux de s’embarquer dans un bateau de pêche ? Contrairement à la chanson de Steely Dan que j’adore : « Rishi… loose that number… please » 😂

Faites le test ICI, ce n’est pas piqué des hannetons… d’ailleurs voici le mien GBD job

https://beta.nationalcareers.service.gov.uk/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.