Triste « smoking gun » Scott Weiland est bien mort d’un excès de drogue(s)

Partager

 

Scott-Weiland

C’est un triste cocktail explosif qui aura hélas eu raison de la vie de Scott Weiland, le chanteur des Stone Temple Pilots, a déclaré l’expert médical de Hennepin County.

Scott-WeilandLe « medical examiner » du comté de Hennepin a rendu son rapport accablant : Scott Weiland est décédé après avoir ingurgité un cocktail tueur à base de coke, d’alcool et d’ecstasy. Mais le chanteur avait également déjà quelques handicaps : d’abord ses problèmes cardiaques, son asthme et surtout son historique d’addict aux drogues pas cools. Le chanteur avait été découvert inanimé dans son bus de tournée le 3 décembre dernier. Le médecin légiste a conclu à une mort accidentelle. Quelle tristesse à 48 ans de partir ainsi et sans même être parvenu à rejoindre le légendaire « 27 club » de James, Jim, Jimi, Janis,Brian et Kurt.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *